Boutique Marathon - votre spécialiste running

Débrief MDP 2019: le 2ème dans le dur, pourquoi?

  • Messages : 74
  • Remerciements reçus 2

vulvia a créé le sujet : Débrief MDP 2019: le 2ème dans le dur, pourquoi?

Hello, 2eme marathon de Paris pour moi ce dimanche, et j'ai fini dans le grand mal encore: j'ai bien faillit abandonner vers le 30eme km: les jambes étaient complètement défoncées, impossible de marcher normalement apres le 35, je l'ai fini quand même en ayant vraiment très mal... Et j'ai eu la désagréable sensation d'être un de ceux qui en chiait le plus à ce niveau.

Pourtant contrairement à l'an dernier j'ai fait une bonne prépa: j'ai réussi à monter jusqu'à 65 km hebdo durant le pic, avec une SL de 27 km (dont 3x5000 à allure cible) que j'avais fini sans douleur au niveau des jambes ou presque. Le cardio n'était pas au RDV hier encore une fois (comme souvent le matin hélas...), mais je m'interroge surtout sur les jambes qui ont complètement faillit... Comment expliquer une telle défaillance?

Les premiers signes ont commencé dès le bois de Vincennes... Puis au passage du semi je commencais à avoir bien mal. Et ca c'est très nettement corsé après le 30 ou ca devenait horrible de courir.

Alors que faire pour éviter ce genre de mésaventure? je me sentais pourtant prêt, les sensations étaient là aux entrainements, les jambes aussi, j'avais presque rien fait la dernière semaine, et pourtant sensations dégueulasses. C'est décourageant vraiment, et je me dois maintenant de comprendre.
Peut etre un défaut d'hydratation? Je me rappelle avoir eu un peu soif avant le 1er ravito (qui a mis du temps à venir), donc peut etre que ca a pu jouer un peu, mais ca ne peut etre la seule explication.

Donc si vous avez des idées du pourquoi, et des conseils pour les suivants... Dois je accentuer le rendo sur les cuisses (squatts et fentes)? Faire des exercices de côte? (que j'ai pas pratiqué du tout). Les mollets n'ont pas faillit ce coup ci, tout s'est joué sur les cuisses et en particulier les quadriceps. J'ai meme eu des crampes après le 36eme... A l'heure actuelle je suis toujours incapable de descendre et monter les marches, et même de marcher.

Merci par avance pour vos conseils :)
#507470

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4597
  • Remerciements reçus 639

Cousto91 a répondu au sujet : Débrief MDP 2019: le 2ème dans le dur, pourquoi?

Bonjour,

Ce n'est jamais simple de pouvoir donner un pronostic de ce qu'il s'est passé.
Peux tu nous dire comment est arrivée la douleur ? Par les pieds, les ischios, les quadris ?
Il faut nous en dire plus, pour pouvoir aider.

Pour ma part, quand j'ai fais mon Marathon, j'ai eu aussi de grosses douleurs au niveau des jambes, mais ça venait des pieds, surtout le dessus, puis s'est remonté dans les tibias, jusqu'a me bruler.

Après réflexion, j'avais du trop serrer mes chaussures, et la pluie aidant, à dut faire encore plus se resserrer les lacets. D'où la douleur sur le dessus des pieds qui est remontée dans les tibias.

J'espère avoir pu t'aider.
#507472

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 74
  • Remerciements reçus 2

vulvia a répondu au sujet : Débrief MDP 2019: le 2ème dans le dur, pourquoi?

Merci pour ta réponse :)

Y a pas spécialement de signes précurseurs: ca a commencé par le quadri droit qui a commencé à bruler. Je me soutiens qu'avant même le passage du semi je commencais à avoir des difficultés. Puis le gauche est venu un peu plus tard dans la course.

En gros ca a commencé à devenir douloureux dès le semi, donc je me suis tapé un 2eme semi avec des cuisses de plus en plus faibles... Digne de quelqu'un qui s'entraine jamais.

J'aimerais vraiment comprendre pourquoi à chaque fois j'ai de telles défailances musculaires sur marathon. Et pourquoi j'ai l'impression d'être le plus durement touché. Ca vous est déjà arrivé vous d'être dans le mal à ce point?

Ma copine par exemple a fait l'éco trail de Paris de 30 km (et 600 D+), et elle m'a dit que durant la course elle avait pas ressenti de douleurs aux jambes. Elle a pourtant un RP au semi d'1h45 contre 1h38 pour moi... Pas normal d'avoir mal aussi vite. Faire 5 ou 6 km avec les jambes uqi commencent à bruler c'est le jeu, moi c'est quasiment un semi dans son intégralité que j'ai fait. J'étais vraiment à 2 doigts d'abandonner... et je veux plus que ca se reproduise. Alors comment faire pour ma prochaine prépa? Des conseils et avis? Je précise en plus que j'avais pris des anti inflammatoires la veille (je sais c'est mal mais c'est exceptionnel), à cause d'un début de blessure mais ca ne m'a absolument pas gené durant la course...

J'aimerais tenter pour info le marathon de Valence en Décembre, mais d'ici là j'ai prévu les foulées du 12 et le 20 km de Paris. Alors va falloir cravacher pour pas finir en piteux état cette fois ci :/
#507475

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4597
  • Remerciements reçus 639

Cousto91 a répondu au sujet : Débrief MDP 2019: le 2ème dans le dur, pourquoi?

Question subsidiaire : Est-ce que tu t'étires souvent ?
Quelle était ton alimentation ces derniers jours ?
ça pourrait venir d'une intolérance au lactoses, ou autres.
Pas facile à définir comme ça.
#507477

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 74
  • Remerciements reçus 2

vulvia a répondu au sujet : Débrief MDP 2019: le 2ème dans le dur, pourquoi?

Je m'étire jamais après mes footings, mais toujours pendant mes séance de muscu (2 fois dans la semaine). Et comme je le disais, j'ai déjà réussi à caler une séance de 27 bornes sans douleur marquée aux jambes (à part dans le courant d'après midi après la course du matin ou ca tirait un peu), mais il n'y avait que 3x5 km à allure cible.

Mon alimentation était pourtant sérieuse: des pates et encore des pates, pas d'alcool pendant une semaine, un peu de crudité 4-5 jours avant la course... puis que des glucides.

J'aimerais limite bien aller voir quelqu'un pour essayer de comprendre ca. Ou un entraineur qui puisse m'aider. Mais sur ce site ( www.my-trail.fr/calcul-vma-ie/ ) j'ai calculé un IE de -13 avec mon dernier temps semi et le MDP de cette année. C'est affligeant... Pourtant j'en fais pas mal d'EF à 70% de ma FC, entre 70 et 80% de mon volume, plus que la moyenne des coureurs.

Pour info, j'ai tiré mes derniers footings à 10,5 kmh pour 134 pulsations de moyenne...(pour 1h15 au total). La je m'en sors avec un magnifique 10,7 de moyenne, même si c'est vrai qu'il y a eu bcp de marche sur la fin, ca reste quand meme super mauvais.

Faut il que j'oublie cette distance définitivement...?
#507478

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 138
  • Remerciements reçus 34

jf69 a répondu au sujet : Débrief MDP 2019: le 2ème dans le dur, pourquoi?

Salut
Désolé je ne suis pas entraineur...
J'ai collé tes records (47:25 sur 10 et 1:42:20 sur semi) dans ce calculateur :
plans-entrainement.net/estimateur-de-per...alculateur-dallures/

Et voilà ce qu'il me dit :
"Les résultats fournis en entrée ne sont pas cohérents (IE calculé hors limites [ -12,0 / -3,0 ]), et n'ont pas pu être utilisés."

Je pense que c'est aussi le cas du calculateur que tu as utilisé, la valeur -13 dans ton cas n'est pas significative. En jouant un peu sur le temps du 10, le calculateur de plans-entrainement.net me dit que tu aurais un IE de -4,9 avec une minute de moins sur le 10, -6,67 avec 2 minutes de moins.

Ouf ! en relisant je vois que ton record est de 1:38 sur semi, ton record sur 10 est encore plus décalé...

Sinon sur l'entrainement marathon tout le monde ne préconise pas des sorties longues à rallonge. Par exemple Jean-Claude Vollmer :
www.lepape-info.com/entrainement/entrain...ue-etait-inefficace/
Le même insiste sur le renforcement musculaire mais tu en fais déjà...

Cela vaudrait peut-être le coup de te rapprocher d'un entraîneur en club... Ou alors Gilles, le boss du site:
www.conseils-courseapied.com/services/contact.html
#507488

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 74
  • Remerciements reçus 2

vulvia a répondu au sujet : Débrief MDP 2019: le 2ème dans le dur, pourquoi?

Merci pour ton retour jf :).
Mon temps sur 10 est largement sous estimé, je pense valoir dans les 42' actuellement, voire mieux... A confirmer, j'espère être rétabli pour pouvoir courir les foulées du 12eme en juin. Par contre mon temps de semi est plus actuel, et à mon avis pas optimisé: pas une grande forme ce jour là, et en plus je l'ai fini en en ayant encore sous le pied.
Donc mon indice d'endurance est bien catastrophique... Sans que j'arrive à comprendre pourquoi. Pourtant j'ai fait des séances longues, je cours à 70% de FC, j'arrive à courir mes footings à 10,5 pour 70%. Mais sur longue distance j'explose, et ce marathon me terrifie...
En plus de ca, j'ai du mal à être en forme le matin: mon cardio n'est pas bon, je suis bien meilleur le soir. La prochaine fois je tenterai de me lever encore plus tôt pour être mieux réveillé, peut etre que tout ca joue aussi.
#507489

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 928
  • Remerciements reçus 247

Fekran a répondu au sujet : Débrief MDP 2019: le 2ème dans le dur, pourquoi?

Salut!

Le calculateur est relativement fiable, si on rentre la bonne VMA au préalable et si on utilise au moins deux chronos de courses ou tu as fini dans un état correct, dans ton cas utiliser le chrono du marathon ou tes jambes ont flanché n'est pas représentatif à mon avis.

On peut en savoir plus sur le contenu de ton plan? sa durée, tes volumes hebdo?
Ton objectif et ton allure de travail?
Ton temps de passage au premier semi?
Le contenu des deux dernières semaines?
Les 3*5000 à allure c'était ta plus grosse séance?
(Ca fait beaucoup de questions :laugh:)

Le seul truc que je pourrais te dire en te lisant c'est les deux séances de muscu pendant ton plan marathon. Ayant pratiqué les deux, hors plan, je peux dire pour mon cas en tous cas que c'est incompatible. (je parle des séances de muscu, avec charges etc, pas des séances de PPG ou de renforcement des jambes). Tout ce que j'en ai retiré c'est une grosse fatigue générale et une régression en course à pied.


Depuis, j'ai pris l'option coach, qui s'est adapté à ma routine de sport pour pondre des plans sur mesure, et c'est nettement mieux. C'est un choix, beaucoup d'autres se contentent de se coacher eux-mêmes ou d'après un plan internet avec de bons résultats aussi.
#507490

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 36
  • Remerciements reçus 4

Elmer a répondu au sujet : Débrief MDP 2019: le 2ème dans le dur, pourquoi?

vulvia écrit: j'ai déjà réussi à caler une séance de 27 bornes sans douleur marquée aux jambes (à part dans le courant d'après midi après la course du matin ou ca tirait un peu), mais il n'y avait que 3x5 km à allure cible.

vulvia écrit: Le cardio n'était pas au RDV hier encore une fois (comme souvent le matin hélas...), mais je m'interroge surtout sur les jambes qui ont complètement faillit... Comment expliquer une telle défaillance?

Les premiers signes ont commencé dès le bois de Vincennes... Puis au passage du semi je commencais à avoir bien mal. Et ca c'est très nettement corsé après le 30 ou ca devenait horrible de courir

Voilà qui ressemble fort à une fin de préparation mal maîtrisée ou un début de course trop rapide.

La première question à te poser, c'est : est-ce que tu es parti à l'allure spécifique travaillée.

Si tu es parti dans le bon rythme, c'est du côté de ta préparation qu'il faut chercher. Tu ne parles pas de tes volumes hebdomadaires. Combien de séances par semaine faisais-tu ?
Si tu es capable de courir 27 km à l'entraînement, qui plus est avec 3x5000 à AS42, il n'est pas normal que tu coinces aussi tôt dans la course.
Tu n'as probablement pas assez levé le pied sur les 2 semaines avant le marathon. C'est une erreur souvent observée : l'athlète se sent en pleine forme. Il veut se rassurer en allant un peu trop vite et/ou en augmentant le volume prévu.

Si tu ne trouves pas d'explications dans les 2 premiers points, il faut peut-être aller chercher du côté du mental. Le stress d'avant-compétition mal maîtrisé peut être dévastateur chez certains. Comment as-tu vécu la dernière semaine ?

Bonne analyse ;-)
#507491

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 74
  • Remerciements reçus 2

vulvia a répondu au sujet : Débrief MDP 2019: le 2ème dans le dur, pourquoi?

Merci encore pour ces réponses :).

Le cardio n'était vraiment pas présent le jour de la course, et j'ai donc décidé de partir plus lentement que mes allures travaillées: je boucle le 1er semi en 1h52 mais avec déjà des difficultés. Dès le début le cardio était élevé: plus de 150 pulsations quasi dès le début, le tout pour une allure entre 5'15 et 5'20. Pour info, 10 jours avant la course, j'avais passé un 9 km en AS42 en 44'45 et 150 pulsations de moyenne. Autant dire que j'étais très loin de ce niveau là. J'avais eu exactement la même l'an dernier: des allures 10 à 15 s plus lentes que celles travaillées en entrainement. J'arrive pas à l'expliquer...

Concernant mon entrainement, je faisais 4 séances de courses à pied, et 2 de muscu dans la semaine (étirements et musculation du haut du corps) organisées de la façon suivante:
- 2 séances de footing en EF entre 55 mins et 1h15 en fin de prépa pour le plus gros footing
- 1 SL comprise entre 1h40 et 2h30 avec des gros blocs d'AS42
- 1 séance de fractionné en début de prépa... remplacée par une séance d'AS21 et d'AS42 en fin de prépa

Je me suis rendu compte en milieu de prépa que je bornais pas assez... Et j'ai donc augmenté le kilométrage sur un des footings et sur la séance de fractionné de manière à faire du 1h15 voire 1h20. Mes 2 plus grosses semaines se suivent et font respectivement 60 et 65 km. Ces semaines chargées ont laissé des traces, puisque mon corps a commencé à fatiguer (c'était à J-3 semaines de l'objectif) et j'ai eu un début de blessure musculaire à l'ischio près du genou. Du coup, les 2 dernières semaines ont été light, et la dernière semaine seulement un footing le mardi. A noter que ce début de blessure m'a pas du tout gêné pour la course...

Encore une fois, ce qui m'a le plus marqué c'est de voir que j'étais le seul coureur (parmi ceux que j'ai vu) qui avait de grosses difficultés à ne serait ce que marcher. A coté, je voyais des nanas avec les jambes pleines de cellulites qui semblaient assez à l'aise... C'est terriblement frutrant, surtout quand on se prépare comme ca.

Au final je ressors plus meutri que jamais et sans doute encore plus que l'an dernier. Pour autant j'ai pas envie de tirer une croix sur cette distance. Mon objectif la prochaine fois sera de le finir en bonnes conditions... car si ces sensations devaient se reproduire, j'abandonnerai sans aucun doute.

Mais du coup je me demande comment faire. Je vois une piste avec le travail de PPG à base de squats et de fentes, sans savoir comment l'insérer dans mon planning avec les courses à côté.
A noter aussi que mes mollets ont très bien tenu: aucun problème durant la course, tout s'est vraiment joué au niveau des cuisses.
Et a noter aussi une dérive cardiaque importante: arrivé vers le milieu du bois de Vincennes, mon cardio était déjà autour des 160 pulsations, soit 10 pulsations de plus qu au début. Pourquoi une telle dérive, ca aussi j'ai beaucoup de mal à l'expliquer...
#507492

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

OVERSTIM.s – La nutrition sportive à hautes performances

Migration Joomla effectuée par HOB France Services