7 secrets pour battre votre record sur 10 km

Stoppez immédiatement ces erreurs fatales qui ruinent vos progres sur 10 km !

Le carnet d'entrainement

Simple, facile à mettre en place, le carnet d’entrainement s’avère au fil des préparations et des saisons un outil fort utile, véritable mine d’or au moment de planifier et d’optimiser ses entrainements.

Gilles Dorval vous explique comment procéder pour faire du carnet d’entrainement un outil indispensable dans la mise en place de vos entrainements.

Le carnet d'entrainement

On oublie vite

La mise en place d’un plan entrainement structuré, parfaitement adapté à sa personne implique d’effectuer au préalable un travail d’analyse des résultats obtenus lors des préparations précédentes. Que l’objectif ait été atteint ou non.

Pour que cette analyse soit pertinente, la plus fine possible, le coureur doit disposer d’informations fiables, faciles à exploiter. Ce travail d’analyse permet de repérer les recettes qui marchent et celles qui ne fonctionnent pas. La mémoire humaine n’étant pas infaillible, il est donc indispensable de garder une trace du déroulement réel des séances (contenu, temps réalisés, sensations..) mais aussi du contexte dans lequel elles se sont déroulées (conditions météos, état de forme, motivation…).

De plus, ce travail d’archivage se révèle être fort utile au moment où le coureur change d’entraineur, ou qu’il sollicite une tierce personne pour l’aider à mieux structurer son entrainement en course à pied.

Quel support choisir ?

Aujourd’hui, le nombre d’applications « carnet entrainement en ligne » - pour ordinateur ou pour mobile - ne cesse de croitre. Beaucoup d’entre elles, payantes ou gratuites, proposent aux coureurs de télécharger directement sur leur PC ou sur leur smartphone toutes les données enregistrées par leur montre « cardiofréquencemètre » lors des différentes séances d’entrainement. Véritables ordinateurs de bord, ces montres peuvent enregistrer une multitude d’informations, de données sur le déroulement de la séance (nombre de répétitions, les vitesses de course,…) mais aussi sur la manière dont le corps a réagi (évolution de la fréquence cardiaque). Reste ensuite à analyser ces données. Mais parfois, face à la masse d’informations récoltées, le coureur se trouve démuni, voire perdu.

Disposer d’autant d’informations et de données est certes fort appréciable, mais encore faut-il être en capacité de pouvoir les analyser et d’en tirer des enseignements intéressants, directement utilisables et applicables pour les prochaines séances ou lors de la planification des futurs objectifs. Ces versions « high-tech » du carnet d’entrainement nécessitent de posséder un cardiofréquencemétre et un support informatique adapté. Du coup, elles ne sont donc pas toujours accessibles au plus grand nombre. Heureusement, des solutions plus simples existent. Pour cela, pas besoin de dépenser des sommes folles pour disposer d’un outil efficace et facile en mettre en place. Un simple fichier informatique (excel, word…) fera parfaitement l’affaire pour récolter et archiver les informations les plus utiles et les plus pertinentes.

Lire la suite de l'article "Le carnet d'entrainement"

{mos_fb_discuss:117}

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair ?