Boutique Marathon - votre spécialiste running

Périostite tibiale

  • Messages : 2750
  • Remerciements reçus 195

personne a répondu au sujet : Re: Périostite tibiale

Sul écrit:

- mais là où on ça devient un problème insoluble pour moi, c'est que pour des raisons pro/perso, il m'est impossible de courir 4 fois par semaine hors programme d'entrainement spécifique marathon


Il y a pas de soucis, je pense que tu peux faire de belles choses avec seulement trois séances .SI tu va voir sur le fil de jeckx, tu va pouvoir suivre un des plus rapides du forum avec seulement 3 entrainements par semaine.

Vu ton passif de sportif comme tu dis; 1) tu dois avoir une caisse d'enfer, donc la progression en CAP avec seulement 3 séances peut etre fulgurante deja. et 2) pour un marathon, ca le fait aussi effectivement, rien d'exceptionnel pour quelqu'un comme toi. Je crois que tu t'es mis la pression (ou on t'a induis en erreur) à vouloir trop bien faire, et passer à 4 séances pour de mauvaises raisons. Le mieux est l'ennemi du bien, 3 séances aurait suffi.

Donc vu ce que tu dis, repose toi, fais le tri dans les chaussures (entraine toi avec les adidas boost apparement), et à mon avis, tu as quand même une super bonne base pour tenter le jour J même sans un entrainement complet, si tant est que tu n'as pas de douleurs.

Je croise les doigts en tous les cas.
#352537

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1590
  • Remerciements reçus 66

Rhum a répondu au sujet : Re: Périostite tibiale

Salut,

J ai déclenché ma periostite l an dernier site un un développement de ma vma. Donc beaucoup de fractionné et en particulier du court genre 30/30 ou 200m. J ai ressenti la première fois la douleur lors des décélérations apres les fractions. Je pense que je ralentissais trop vite en mettant la jambe bien droite et en avant de mon corps. La vibration remontait ma jambe( pointe de pied en l air car attaque Talon) et à declencher la periostite .


J ai ensuite coupé 10 jours et repris en EF et SL puis j ai decouvert le bandage avec le coheban + massage et glace . J en ai profité pour poser le pied plus sous le corps et moins Talon. J ai ensuite attaqué ma prepa marathon en appliquant du coheban a chaque sortie et en supprimant la vma.
La periostite a diminué progressivement et n était plus douloureuse, mais je sentais encore une gêne.
Le marathon s est passé sans probleme.

Je te donne mon experience et j espère qu il pourra en être de meme pour toi, même si chacun est different.

Bon courage et tiens nous au jus ;)
#352553

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9
  • Remerciements reçus 0

Sul a répondu au sujet : Re: Périostite tibiale

Bonjour à tous,

Je reviens vers vous pour faire part de la suite de mes aventures suite à vos conseils.

La bonne nouvelle c’est donc que j’ai pu courir le marathon de Paris, que je l’ai fini, et que je suis même bien content de ma performance pour une 1er fois (3h45).

Tout d’abord, je n’ai pas vraiment suivi les conseils du médecin (c’est pas bien je sais :-) mais au final ça m’aura donné raison apparemment) : je n’ai pas coupé 3 semaines de cap comme il me le disait, mais uniquement 10j en faisant un entrainement vélo en salle.
Suite à vos conseils, j’ai mis à chaque sortie cap un bandage coheban et comme je vous le disais précédemment ça a assez vite stoppé la douleur (par contre du coup j’ai jamais arrêté de le mettre, même pour la sortie de 20 min à 2j du marathon, par précaution). Entre temps au bout de 2 semaines, mon podologue est rentré de congés et m’a un peu modifié mes semelles orthopédiques. Et je suis aussi allé voir un osteo qui m’a un peu manipulé. Au final je ne saurais jamais laquelle de ces 3 actions a été la plus bénéfique (toutes à la fois ??), mais je n’ai plus jamais ressenti de douleur périostite.

Par contre j’ai eu d’autres douleurs (par compensation j’imagine ?) notamment au bassin/à la hanche, mais uniquement en fin de session Seuil sur piste d’athlé. Donc je me demande si ce n’était pas plutôt lié au revêtement en tartan (sur une piste un peu vieille) ou tout bêtement le fait de tourner à une vitesse élevée toujours dans le même sens, et/ou du à un déréglage de ma posture du fait d’une certaine compensation lié au bandage ?

J’ai également participé au semi (pour tester que la douleur ne réapparaissait pas) mais à une allure tranquille et mis à part une certaine douleur au genou je n’ai pas eu de douleur au tibia.
Ensuite jusqu’au début du marathon j’ai continué à m’entrainer pendant 4 semaines avec entre 2 et 3 séances max par semaine (essentiellement de l’Endurance mais un peu de séances Seuil également).
Ma grande appréhension étant qu’au final (et dans toute ma vie avant le marathon :-)), je n’aurais fait en sorties longues qu’une SL 2h et une SL 2h30 (le reste auparavant étant des SL 1H45 max).

Je savais donc que j’allais souffrir à partir du 30e km (bon comme beaucoup de néo-marathoniens me direz-vous).
J’ai fait la course avec 2 autres copains qui étaient dans le même rythme que moi. On a tenu un rythme très régulier de 5’15 au kilo jusqu’au 31e km.
J’ai ensuite commencé à baisser de rythme en tournant à 5’30. La portion du 33 au 38e a été très très dure mentalement et physiquement. J’imagine que je peux donc dire que j’ai connu le fameux Mur, c’est bien ça ?
Et ensuite alors que j’arrivais à remonter sur du 5’20 au 39e, j’ai eu d’un coup au 40e une énorme crampe au mollet (jambe côté périostite) et j’ai du m’arrêter net. J’étais dégouté et quasi les larmes aux yeux craignant d’échouer si prêt du but. Et je voyais la barrière des 3h45 s’éloigner (même si je n’avais plus vraiment d’objectif temps avant de faire ce marathon, d’une certaine façon vu mon tempo sur la course, cela en était devenu un quand même au fur et à mesure).
J’ai finalement pu repartir, et si mentalement et au niveau cardio, je pense que j’étais prêt à accélérer, impossible physiquement car je sentais que sinon la crampe reviendrait et risquait à nouveau de me stopper net.
J’ai donc continué les 2 derniers kms tant bien que mal et j’ai finalement passé la ligne d’arrivée avec grand soulagement et satisfaction (bon pas exactement sous les 3h45, mais à 11s prêt on va dire qu’on s’en fiche, c’est pareil ! :-))

Voilà, j’espère que mon témoignage pourra aider d’autres personnes qui auront malheureusement à souffrir de périostite tibiale.

Et encore vraiment merci pour le Coheban.
Par contre maintenant que ma périostite est sous contrôle (enfin j’espère), je pense que pour toutes mes SL ou prochain marathon, je vais courir avec chaussettes de compression (car là je n’ai pas osé mettre cela en plus du bandage Coheban) car je me dis qu’avec ces bas là j’aurais peut-être pu éviter cette crampe qui a failli me faire vaciller !
#360611

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2750
  • Remerciements reçus 195

personne a répondu au sujet : Re: Périostite tibiale

Sympa de donner des nouvelles ;)

Surtout quand elles sont aussi bonnes que cela. Bravo pour ta course.
#360635

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7525
  • Remerciements reçus 1669

jeanmarc a répondu au sujet : Re: Périostite tibiale

content pour toi :) :)

maintenant tu as un objectif temps pour le prochain ;)

merci pour le CR
#360642

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 974
  • Remerciements reçus 7

Sabrina Gump a répondu au sujet : Re: Périostite tibiale

Félicitations pour ton marathon !

Sul écrit:

Voilà, j’espère que mon témoignage pourra aider d’autres personnes qui auront malheureusement à souffrir de périostite tibiale.


Idem, j'ai eu une périostite tibiale des deux cotés. J'ai appliqué du chaud, du chaud et du chaud, plus repos complet pendant 4 jours avant le marathon suite à une reprise crescendo après une première coupure de 9 jours avec une incapacité de marcher sans boiter (c'était du costaud !). Résultat : aucune douleur pendant le marathon, c'est ahurissant !

Conclusion : en faisant attention et en gérant bien, on doit pouvoir passer le marathon avec une périostite, à condition de trouver comment la traiter ou la gérer.
#360812

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

OVERSTIM.s – La nutrition sportive à hautes performances

Migration Joomla effectuée par HOB France Services