Votre spécialiste running

Courir à jeun

  • Messages : 8225
  • Remerciements reçus 310

oeufmollet a répondu au sujet : Courir à jeun

Petite remontée de topic car je me suis posé une question.

En général, quand on parle de courir à jeun, c'est le matin avant le pti dej: on n'a pas mangé depuis une dizaine d'heures, donc sur les réserves.
Mais finalement, courir le soir sans avoir mangé depuis le déjeuner, c'est pareil, voir même encore + à jeun ? en effet, on n'a rien mangé pendant presque aussi longtemps, sauf que là, on a probablement brulé + d'énergie dans la journée que sous la couette. Donc globalement moins d'énergie en stock en fin de journée qu'à la sortie du lit, si on a mangé normalement le midi ?
D'ailleurs, il y a bcp de gens qui ne prennent pas de pti dej et tiennent jusqu'au midi pour manger, alors que le soir, c'est plus compliqué de sauter le diner sans grignoter dans la journée ...

Vous en pensez quoi ?

(PS : quand je vais courir le soir, je grignote toujours un truc avant de partir, parce que j'ai souvent la dalle)
#470447

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1846
  • Remerciements reçus 402

Vince1987 a répondu au sujet : Courir à jeun

oeufmollet écrit: Petite remontée de topic car je me suis posé une question.

En général, quand on parle de courir à jeun, c'est le matin avant le pti dej: on n'a pas mangé depuis une dizaine d'heures, donc sur les réserves.
Mais finalement, courir le soir sans avoir mangé depuis le déjeuner, c'est pareil, voir même encore + à jeun ? en effet, on n'a rien mangé pendant presque aussi longtemps, sauf que là, on a probablement brulé + d'énergie dans la journée que sous la couette. Donc globalement moins d'énergie en stock en fin de journée qu'à la sortie du lit, si on a mangé normalement le midi ?
D'ailleurs, il y a bcp de gens qui ne prennent pas de pti dej et tiennent jusqu'au midi pour manger, alors que le soir, c'est plus compliqué de sauter le diner sans grignoter dans la journée ...

Vous en pensez quoi ?

(PS : quand je vais courir le soir, je grignote toujours un truc avant de partir, parce que j'ai souvent la dalle)


Tout dépend de ton activité physique.
Perso, une séance "normale", c'est le soir (donc vers 19h) en ayant pas mangé depuis le midi donc pendant environ 7h, tout en sachant que le midi est souvent mon repas le plus calorique de la journée.
Pour une séance "a jeun", je pars vers 9h du matin en ayant pas mangé depuis 21h au plus tard, donc 12h minimum, en sachant que mon repas du soir est souvent plus léger que celui du midi...
Mais c'est sur que la question est intéressante, et mérite sans doute plus ample réflexion...
#470461

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 61
  • Remerciements reçus 8

LiamstorM a répondu au sujet : Courir à jeun

Je me permets de remonter ce thread juste car j'ai lu les deux derniers messages par curiosité et que le sujet m'intéresse... et qu'en plus
1-une amie m'a récemment fait la remarque "si je pars marcher le matin sans avoir mangé je m'écroule au bout de 10 minutes" (hypoglycémie) alors que je lui disais que je pouvais courir une heure sans avoir mangé le matin.
2-nous en discutions avec mon beau-frère il y a quelques mois, juste après un repas du midi il voulait faire de l'escalade dans l'heure alors qu'il me fallait pour ma part attendre au moins 3h

Déjà partons d'une base commune : nos corps et métabolismes sont tous différents, on est d'accord. Mais ensuite il y a effectivement la connaissance de sa digestion (pour l'interrogation de oeufmollet sur "courir le soir revient au à jeun du matin vu le nombre d'heure d'écart").
Pour moi ce n'est pas le cas. Même si l'éventail d'heures écoulées est sensiblement le même, la "machine" ne fonctionne pas pareil.

De mon coté il est très clair que mon corps sait, inconsciemment ou consciemment, travailler sur les réserves de la veille.
Je mange à 19h le soir, je finis à 20h = à 8h le lendemain je peux courir une heure sans soucis. Je peux même éventuellement, si j'ai faim au bout d'une heure, bloquer la faim pendant 15 minutes et je gagne à nouveau au moins 1h sans avoir faim.
Ce "cycle/wagon" est pour moi très intéressant, il ressemble au "cycle/wagon" du sommeil : je baille pendant 15 minutes à une certaine heure, je sais que si je ne vais pas me coucher à ce moment là je suis reparti sans soucis pour 30 min / 1h. C'est pareil pour la faim.
Or cette résistance que j'ai au réveil est plus complexe à appliquer pour la course de, mettons, 17h. Tout simplement car pendant ma digestion de l'après midi je suis réveillé et actif alors que la nuit je dors et que même si je digère aussi, mon cerveau l'intègre différemment.
En fait pour moi courir le matin à jeun c'est vraiment courir sur une réserve, alors que courir à 17h c'est courir sur la fin de digestion du midi.

Je précise que je n'ai aucun connaissance médicale sur le sujet, je parle uniquement du ressenti personnel du corps, à force d'observations sur les années. Il y a des personnes pour qui cela n'est absolument pas recommandé.
#507597

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Votre nutrition sportive sur marathon