Boutique Marathon - votre spécialiste running

Les runners sont-ils gentils ?

  • Messages : 12
  • Remerciements reçus 2

snapy a répondu au sujet : Les runners sont-ils gentils ?

Et pourtant patrick... et pourtant
Tu parles sur ton post uniquement de toi toi et toi alors que le sujet parle sur un échantillon qui se compte en millions de personnes, tu n'apporte avec un exemple personnel et insignifiant rien à la conversation.
Tu viens juste par un besoin de raconter "ta coirse" peut être. Je ne sais pas...

Un bel exemple de l'egocentricite actuelle dont on parle dans nos post :)
#505294
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Patrick57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18751
  • Remerciements reçus 2707

Patrick57 a répondu au sujet : Les runners sont-ils gentils ?

Merci à toi ! :)
#505296

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 928
  • Remerciements reçus 247

Fekran a répondu au sujet : Les runners sont-ils gentils ?

C'est marrant, un post sur la "gentillesse" des coureurs et les deux verrues du forum rappliquent.
J'aime bien l'analogie sur les animaux Sab, je pense que tu ferais une bonne hyène, ou un bousier, j'hésite.
Quant à Snapy Snapo, quelle tristesse...
Bisous les psys de comptoir, joyeuses fêtes.
#505298
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Olrik, Damien42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7315
  • Remerciements reçus 209

oeufmollet a répondu au sujet : Les runners sont-ils gentils ?

De toutes façons, on est tous différents, on a tous des gouts différents, et donc on a tous des envies et des besoins différents.
Donc oui, y en a qui sont capables de s'entrainer 5 fois par semaine sur piste, pour gagner 1min au 10km.
En même temps, deja moi je galère à gagner 1 ou 2 min pour passer sous les 50' au 10km, j'ose pas imaginer ceux qui sont en 30' et veulent gagner 1', c'est de plus en plus compliqué.
Je pense que pour beaucoup de coureurs (et de sportifs dans d'autres sports avec des objectifs précis du même genre, comme le saut en longueur, le sprint, la natation, etc.), en tout cas pour ceux qui ne visent pas de podium (qqsoit le niveau), le principal objectif est de progresser. Donc soit gagner du temps sur une distance, gagner des cm sur un type de saut ou de lancer, etc. Je vois pas ce qu'on pourrait avoir d'autre comme objectif, à part pour les fans de la fc faire une même course à la même vitesse mais à une fc plus faible.

Bref, dire qu'un sportif est un abruti ou autre chose juste parce qu'il cherche juste à s'améliorer, je comprends pas, car c'est quand même le 2eme méga objectif (le 1er étant détruire le pouvoir obscur ... ref=southpark)
#505314

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 163
  • Remerciements reçus 42

K6OP a répondu au sujet : Les runners sont-ils gentils ?

À lire les différents commentaires je constate que les réponses reflètent les personnalités de chacun. Les compétitifs ne croient pas à la bienveillance des autres coureurs. Les optimistes et altruistes la reconnaissent partout où ils courent. Les cyniques voient les autres en bisounours et les aigris restent aigris. Et ceux qui sont à la fois compétiteurs, altruistes ou cyniques combinent un peu de tout.
Mais les débutants qui n’ont pas encore les moyens d’être compétiteurs ( ou alors dans leur tête ou juste avec eux mêmes) constatent en effet que la communauté des coureurs est généralement accueillante et gentille. L’existence de ce forum en est la preuve.

Cassiopée
#505347
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oeufmollet

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Sab75
  • Portrait de Sab75

Sab75 a répondu au sujet : Les runners sont-ils gentils ?

Fekran écrit: C'est marrant, un post sur la "gentillesse" des coureurs et les deux verrues du forum rappliquent.
J'aime bien l'analogie sur les animaux Sab, je pense que tu ferais une bonne hyène, ou un bousier, j'hésite.
Quant à Snapy Snapo, quelle tristesse...
Bisous les psys de comptoir, joyeuses fêtes.


Donc ça ne t'a pas laissé indifférent. Normal, tu es concerné, donc tu sais de quoi je parle : tu sais que tu es un âne, tu n'as pas besoin de preuve pour ça, et en ce qui concerne la musculation... comment dire....

Pour rebondir sur le neunoeuf, (pas dessus, mais sur ces propos), il y a deux choses. La première, on a tous une vision du monde différente., c'est vrai, certaines plus justes ou plus fausses que d'autres, la relativité du réel n'existe pas. La philosophie comme la psychanalyse tendent à réfuter les nombreux mensonges sur lesquels nombre d'entre nous font reposer leur vies. Ici une question est posée suivie de réponses dites optimistes (l'optimise consiste à voir le verre au 3/4 plein quand il est a moitié plein ou vide, le pessimiste l'inverse, et le tragique voit soit le verre soit à moitié plein soit à moitié vide (puisque c'est pareil est dépend de l'énoncé préalable), juste que l'optimiste, étant optimiste, se croit réaliste et essaie de définir ce qui est la réalité comme étant optimiste) et à ce titre, une réponse tragique me parait plus adaptée. La personne se fera par elle-même sa propre expérience. Il vaut mieux plusieurs points de vue qu'un accord sur du flan.

Moi, ce qui je trouve intéressant chez les être humains, ce n'est pas la conformité, les illusions ou un peudo optimisme autovalorisant, mais ce qu'ils font de la réalité. C'est ce qui donne des artistes, des philosophes, des écorchés vifs, des créatifs, etc, bref, des gens vivants et qui vibrent du monde, en bien comme en mal. Et se voiler la réalité pour vivre mieux (ce qui se fait au dépend d'autrui généralement mais je ne vais pas écrire une thèse ici, il suffit de relire quelques personnages), je ne trouve pas ça bien intéressant : c'est prévisible, stéréotypé, et pas enrichissant pour un sou (on s'enrichit en découvrant puis on passe à autre chose et en général, on en a fait le tour en 1ere année de DEUG de psycho ou de philo).

Que ça plaise ou pas, ça ne fait que confirmer la théorie. Pour en finir avec les propos du méchant neunoeuf, traiter un abruti d'abruti, dans ce contexte, ça se tient, je pointe juste du doigt celui que j'ai quoté en début de message. Qu'on puisse chercher à améliorer son temps, c'est une chose, mais toi, méchant neunoeuf, qui traîne ici depuis longtemps, t'aurais pas vu un taux de turn over chez les coureurs adeptes de leur temps assez élevé ? Je ne dis pas ça dans le vent, j'ai eu un oeil sur cet indicateur depuis que je viens ici... Pour moi, on ne peut pas chercher à améliorer ses temps juste pour améliorer ses temps, ça n'a pas de sens, et quand je lis les arguments évoqués ici, ça sent le faux. Et qui dit faux, ni inavouable. J'aurais trouvé intéressant des arguments qui expliquent quelque chose de concret, comme par exemple, améliorer mon temps me permet de rester motiver sinon, je passe à autre chose (et je quitte ce forum comme grand nombre). Bref, pas de l'illusion ou du faux optimisme, mais du réalisme.

Mais là, je ne vois rien. J'ai fait des sports dont certains à haut niveau... désolée, mais la cherche de la performance, elle avait un sens, en l’occurrence du beau geste, artistique. J'avais un ami, c'était à la fois le geste parfait et être le meilleur. Il a participé à des championnats européens et m'avait avoué, une fois, que ça lui pourrissait le plaisir d'être aussi à cheval sur la performance. Alors qu'ici, ce que je lis, c'est du bourrage de mou sans consistance. Est-ce qu'il n'y a que ceux qui expriment un avis centré-réduit qui méritent de lire des choses qui les intéressent lorsqu'ils viennent ici ? Des avis plus chocs, plus consistent voire plus dérangeant, ça ne dérange que ceux qui ne m'intéressent pas... je sais qu'il y a toujours des gens qui seront intrigués par une idée, qui finira par faire son chemin avec d'autres idées... mais ces gens là, ce ne sont pas les conformistes qui pensent qu'il n'y a qu'une seule manière de pensée, la leur, et qui sont prêt à s'unir pour vomir sur ceux qui pensent différemment de la norme.

C'est marrant que des optimistes puissent à ce point là être pessimiste quand il s'agit de lire entre les lignes de ce qu'écrivent ceux qui écrivent ce qui ne leur convient pas. Même si ce fonctionnement illusoire est parfaitement cohérent.

Neunoeuf, t'es toujours aussi méchant.
#505422

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7315
  • Remerciements reçus 209

oeufmollet a répondu au sujet : Les runners sont-ils gentils ?

K6OP écrit: À lire les différents commentaires je constate que les réponses reflètent les personnalités de chacun. Les compétitifs ne croient pas à la bienveillance des autres coureurs. Les optimistes et altruistes la reconnaissent partout où ils courent. Les cyniques voient les autres en bisounours et les aigris restent aigris. Et ceux qui sont à la fois compétiteurs, altruistes ou cyniques combinent un peu de tout.
Mais les débutants qui n’ont pas encore les moyens d’être compétiteurs ( ou alors dans leur tête ou juste avec eux mêmes) constatent en effet que la communauté des coureurs est généralement accueillante et gentille. L’existence de ce forum en est la preuve.

Cassiopée


K6OP Présidente !
Super résumé :)
En relisant mon message, je me suis rendu compte que je parlais que des perfs, parce que c'était le sujet au dessus, mais il y a évidemment des coureurs qui courent juste pour le plaisir de courir, ou pour la santé, et donc là c'est comme quand tu vas te balader avec un appareil photo en pleine nature, certains préfèrent y aller seuls, d'autres en groupes, certains seront polis avec les autres promeneurs croisés, d'autres non, etc.
Bref, y a de tout.
Pour reprendre le titre du topic : les runners sont gentils, sauf quand ils sont cons ^^ (y en a tellement qu'on ne peut plus parler d'exception qui confirme la règle ...)
#505429

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Sab75
  • Portrait de Sab75

Sab75 a répondu au sujet : Les runners sont-ils gentils ?

oeufmollet écrit: Pour reprendre le titre du topic : les runners sont gentils, sauf quand ils sont cons ^^ (y en a tellement qu'on ne peut plus parler d'exception qui confirme la règle ...)


Et ben... ça répond enfin mieux à la question de départ. Sauf que tout avait déjà été dit... ;)

Par contre, l'essentialisme, c'est un non-modèle-explicatif (ou un raccourci de pensée), comparé à tout ceux issus des sciences humaines, je dis ça, je ne dis rien.
#505431

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 62
  • Remerciements reçus 3

Koline a répondu au sujet : Les runners sont-ils gentils ?

K6OP écrit: À lire les différents commentaires je constate que les réponses reflètent les personnalités de chacun. Les compétitifs ne croient pas à la bienveillance des autres coureurs. Les optimistes et altruistes la reconnaissent partout où ils courent. [...]


Je trouve ça très joliment dit !
Je suis sans doute trop optimiste quand je cours pour voir le côté obscure...
Peut-être que ça changera avec mes performances et les courses réalisées.
J'adore la sensation de l'effort physique, même quand ça fait mal. J'adore la sensation de disposer d'un corps suffisamment performant pour regarder une montagne et me dire : je vais la gravir. J'adore courir sur un chemin balisé dans la nature sans me poser la question de l'itinéraire (merci les bénévoles !).
D'autres viennent chercher un chrono...
Oui c'est très individualiste mais en quoi est-ce que ça empêche de profiter de la compagnie d'autres humains contents d'être là aux aussi ? Ces humains ne sont sans doute pas différents de la population globale, mais à cet instant T, ils sont peut-être juste plus heureux et donc plus sympas que d'habitude...
#505454

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Sab75
  • Portrait de Sab75

Sab75 a répondu au sujet : Les runners sont-ils gentils ?

Koline écrit: Oui c'est très individualiste mais en quoi est-ce que ça empêche de profiter de la compagnie d'autres humains contents d'être là aux aussi ? Ces humains ne sont sans doute pas différents de la population globale, mais à cet instant T, ils sont peut-être juste plus heureux et donc plus sympas que d'habitude...


Moi-même, qui ait un regard très noir sur l'être humain (freudisme, lacanisme et expérience empirique oblige) pour être supporté par Mr tout-le-monde (peu de gens sont prêts à supporter une telle réalité sur soi et les autres), je n'ai aucun souci de sociabilité, j'ai même des facilités. Par contre, je sais à quoi m'attendre et ça manque même cruellement de surprise avec les conformistes. D'où ma propension à promouvoir le non-conformisme (et je ne dis pas "l'anti-conformisme" qui reste du conformisme inversé donc problématique) car il a des vertus assainissantes.

Donc savoir n'empêche effectivement pas de faire... Loin de là, c'est juste qu'on est beaucoup plus prudent et hermétique aux illusions. Mais un des bons cotés des choses, c'est qu'on perçoit aussi beaucoup mieux ce qui vaut le coup d'être perçu... C'est juste que ça concerne moins de monde, et donc qu'on ne se fait pas que des amis.
#505456

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

OVERSTIM.s – La nutrition sportive à hautes performances

Migration Joomla effectuée par HOB France Services