Boutique Marathon - votre spécialiste running

Les runners sont-ils gentils ?

  • Messages : 1613
  • Remerciements reçus 319

StéphaneT a répondu au sujet : Les runners sont-ils gentils ?

A mon avis, un paramètre essentiel, c'est la mixité ! Peu de sports peuvent se targuer de faire concourir hommes et femmes en même temps. ;)
#505175

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19270
  • Remerciements reçus 2869

Patrick57 a répondu au sujet : Les runners sont-ils gentils ?

Damien42 écrit: Je pense que la mentalité vient aussi de la façon dont on a été éduqué (au sens large) par le sport.

Si tu as fait beaucoup de foot dans ton enfance il y a des chances pour que tu gardes tes mauvais réflexes lorsque tu changes de sport...

Aussi je pense que dans le trail les mentalités sont plus cool que sur route mais parce que sur route tu as pas mal de coureurs qui font juste une course pour voir

J'ai fait du foot pendant 20ans :whistle: avant de me mettre à la cap ... je ne pense pas avoir changé de mentalité ;) ... je dois être un cas à part :laugh:

Bref profitons de cette ambiance et participons à la conserver :)

+1 ! :cheer:
#505194

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7524
  • Remerciements reçus 232

oeufmollet a répondu au sujet : Les runners sont-ils gentils ?

Patrick57 écrit:

Damien42 écrit: Je pense que la mentalité vient aussi de la façon dont on a été éduqué (au sens large) par le sport.

Si tu as fait beaucoup de foot dans ton enfance il y a des chances pour que tu gardes tes mauvais réflexes lorsque tu changes de sport...

Aussi je pense que dans le trail les mentalités sont plus cool que sur route mais parce que sur route tu as pas mal de coureurs qui font juste une course pour voir

J'ai fait du foot pendant 20ans :whistle: avant de me mettre à la cap ... je ne pense pas avoir changé de mentalité ;) ... je dois être un cas à part :laugh:

Bref profitons de cette ambiance et participons à la conserver :)

+1 ! :cheer:


T'es l'exception qui confirme la règle :p
#505211
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Patrick57

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2216
  • Remerciements reçus 563

Damien42 a répondu au sujet : Les runners sont-ils gentils ?

Le point de bianchi est bien vrai. En course à pied les écarts de niveau sont tels que les podiums ne sont pas jouables pour 99.9% des coureurs. De fait, le "mauvais" esprit de compétition disparait assez rapidement pour laisser place à la compétition individuel pour les RP.

Autres choses, il y a beaucoup de coureurs qui font des courses sans esprit de compétition, par plaisir, par découverte, par dépassement de soi, chose beaucoup plus rare dans les autres sports
#505224

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Sab75
  • Portrait de Sab75

Sab75 a répondu au sujet : Les runners sont-ils gentils ?

Koline écrit: C'est quand même étrange toute cette bienvaillance. Pourquoi c'est différent dans le cyclisme ou autres ?
J'ai toujours détesté la compétition à cause de l'ambiance que je n'aimais pas dans d'autres sports...
Là c'est vraiment super ! Et c'est contagieux, ça donne envie d'être gentille à son tour et de transmettre cet état d'esprit.
La course à pied serait-elle un retour aux sources, à notre nature ? Peut-être que la course à pied nous fait nous sentir en cohérence avec nous même, bien dans notre corps et dans notre esprit, loin du stress de notre civilisation moderne... C'est notre enfant libre qui s'exprime ☺


Je voulais intervenir plus tôt, puis j'ai effacé mon message, pas assez à propos à ce moment là. Mais tu fais la bonne remarque : "c'est étrange". C'est l'impression que j'avais eu quand j'ai recommencé la course à pied et que j'ai commencé à courir avec du monde (en club), ou en contact avec du monde (ce forum). Mais tu le sens très bien, il y a incohérence avec ce que tu connais déjà d'autres sports, et peut-être plus généralement de la société.

Je suis entièrement d'accord avec l'idée qu'il s'agit d'un retour à notre nature. C'est ce que je pense aussi : on est taillé pour courir, on est l'animal le plus efficace sur la course à l'endurance, ce n'est donc pas étonnant que l'on ressente ce retour à notre nature profonde : c'est la course à pied qui fait que nous en sommes là aujourd'hui (je ne dis pas que c'est bien, mais que c'est ce qui est), sinon, on serait probablement différent morphologiquement, voire on serait encore en train de vivre dans les arbres. C'est la théorie de la chasse à l'épuisement.

Maintenant, d'un point de vue purement sociologique, j'ai une vision différente, et notamment pour avoir vérifier plusieurs hypothèses, c'est sans appel. Il y a de la misogynie comme dans les autres sports. C'est strictement la même chose et je suis absolument formel. Après, il y a beaucoup de conformisme, comme partout. Déjà, rien qu'avec ces deux points, on peut en déduire que la population des coureurs n'est fondamentalement pas différente des autres psychologiquement.

Après, il y a d'autres choses que je ne vais pas exposer en profondeur pour ne pas froisser. Mais il y a des questions à se poser (et des philosophes se la posent) sur le besoin de souffrir dans ce sport et sur le besoin d'améliorer ses performances pour tenir la motivation. On peut courir en endurance, ce n'est pas vraiment là qu'on souffre, mais honnêtement, je pense que tout le monde va s'accorder à dire que courir un 10kms ou un 5kms en compétition, c'est (très) douloureux. Idem pour les 100 bornards ou finir en rampant un marathon. C'est plutôt surprenant, si on s'y penche vraiment. Rechercher le bien-être produit par les endorphines alors qu'il faut couiner avant, c'est particulier. Il y a même des gens qui deviennent accro à la course à pied à cause de ça (et cas encore plus rares, qui se font traiter pour cette dépendance). Ça me fait penser aux "sensations seekers", ceux qui ne peuvent pas vivre sans sensations fortes car sinon, leur vie a un goût de vide.

Après, de la compétition, j'en ai vu, et qui ne dit pas forcément son nom. Ça veut dire qu'elle est normativement pas très bien vue. Je te laisse à tes intuitions sur ce point. J'ai aussi vu pas mal de médiocrité sur des courses populaires, notamment des 10kms. Des gens là par hasard probablement, car ce sont des choses que je n'ai pas retrouvé sur de plus grandes distances de façon aussi aiguë.

Il y a un autre forum, courseapied.net je crois, où les gens interviennent sans avatar (donc masqué). Tu y verras que la gentillesse disparaît tout à coup. Ce forum est même une poubelle, même s'il y a des informations techniques de qualité. Je crois que c'est le forum concurrent à celui-ci en terme de popularité.

Enfin, c'est un sport ultra-individuel. On peut mettre tout ça en lien avec le reste, mais comme je l'ai dit, je ne suis pas là (aujourd'hui en tout cas) pour froisser qui que se soit. Mais pour conclure, je pense que tes intuitions sont fondées, et à moins de me tromper, tu verras ces illusions doucement s'estomper, comme le feraient les effets des endorphines (je dis ça car si tu te poses cette question, c'est probablement que tu as déjà un pied au bon endroit). Mon avis personnel : c'est humainement comme partout, mais présenté différemment.
#505231

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1272
  • Remerciements reçus 334

joelDi a répondu au sujet : Les runners sont-ils gentils ?

Si on excepte quelques idiots qui n'ont rien compris, en effet en running (et en athlétisme en général) on rencontre beaucoup de gens sympas et tournés vers les autres. Je pense qu'une des raisons est que la victoire en running c'est celle qu'on va chercher contre soi-même et pas contre les autres. On profite de la compétition pour battre ses propres records, pas pour terminer 7e ou 8e ou 991e. A part les rares qui sont capables de jouer la gagne, tout le monde est là pour dépasser ses propres limites.

Je suis moins convaincu sur la gentilesse (voire même politesse) des runners en dehors des compétitions. J'en croise souvent qui ne répondent même pas quand je leur dis bonjour.
Peut-être parce que j'ai joué au football avant ? Pourtant je n'ai jamais essayé de les tacler.
#505251

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7524
  • Remerciements reçus 232

oeufmollet a répondu au sujet : Les runners sont-ils gentils ?

En bonus, sur les petites courses, même la première place n'est pas toujours importante : j'ai deja vu (et pris en photo) sur une course du coin les 2 meilleurs finir "tranquilles" un (environ) 10km main dans la main en discutant, après avoir passé la quasi intégralité de la course à se tirer la bourre. Belle image, que j'ai d'ailleurs exposé qq mois au resto du pôle aquatique de Chartres (on change tous les 3 mois les photos exposées par le club photo, là c'est sport)
#505258

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 12
  • Remerciements reçus 2

snapy a répondu au sujet : Les runners sont-ils gentils ?

Pour moi SAB75 est totalement dans le vrai
Je trouve que vous vous vouilez la face d'une manière déraisonnable.
Déjà il y a 2 types de coureurs, les coureurs du dimanche et ceux qui font des compétitions comme dans beaucoup de sport, au foot aussi bon.nombre de gens jouent juste pour s'amuser entre amis sans aucune animosité, je prendrais le foot pour comparer car vous connaissez les mentalités du foot...

Le soit disant "dépassement de soi" parlons en, quel est cet argument que je trouve totalement faux comme quoi les coureurs sont en compétition uniquement avec eux même sur leur chrono ?? On.pourrait dire pareil au foot il.veulent juste être de mieux en mieux classés ???

Allons allons arrêtons nous voiler la face, le coureur de la même manière que le footeux veut battre les autres d'ailleurs améliorer son chrono est une belle phrase pour dire "battre plus de monde".
Le plus gros arguments : le coureur se donne au maximum pour se dépasser UNIQUEMENT en compétition, lorsqu'il y a des adversaires à battre, comment expliquerait-on ca mise appar en se voilant la face, s'il vous plaît...

Si le coureur voudrait uniquement améliorer son chrono il n'aurait pas besoin d'adversaire d'ailleurs les coureurs pour améliorer leur chrono cherchent généralement les courses avec le plus de densité possibles car écraser le plus de monde possi le, c'est génial !!!
Le coureur est sans cesse dans la comparaison avec les autres et non.pas avec sois même ou peut être que si mais PAS PLUS que dans les autres sports, le nageur chercher à nager plus vite, le footeux à avoir plus de technique et le bodybuilder à soulever plus lourd.

Désolé mais ce sport ne met pas les gens en affrontement direct, mais la.mentalite est EXACTEMENT la même que dans d'autres sports.

La naïveté est parfois une qualité mais n'en ambusons pas trop on profite déjà bien assez de nous comme ça.
Désolé pour orthographe, écrit depuis mon smartphone
#505267

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Sab75
  • Portrait de Sab75

Sab75 a répondu au sujet : Les runners sont-ils gentils ?

Pour moi, il y a toujours eu un bug avec l'idée de se dépasser... uniquement sur la base d'un chrono. Je peux comprendre l'idée de courir un marathon ou un 100kms avec le défi d'y arriver : puis-je le faire ? Mais une fois que c'est fait ?

Après, raconter qu'on chercher à se dépasser en gagnant 1 minute sur une distance pour un temps qu'on cherche à améliorer depuis des années, ça fait un peu juste. Pour quoi faire ? C'est comme prétendre faire de la musculation pour être plus fort, et donc plus utile (car dire qu'on souhaite être plus fort pour s'imposer ou écraser les autres, c'est moins sexy même si c'est plus réaliste) et ne muscler que ses biceps ((le plus voyant)... Je peux comprendre qu'au début, on souhaite s'améliorer, mais au moment où le gain est vraiment coûteux, ça devient louche.

Pour moi, quelqu'un qui chercher à améliorer ses temps pour "se dépasser" sans rien chercher à améliorer d'autres (comme être moins con, plus sage, moins inculte, plus juste avec les autres, etc.), c'est de la poudre aux yeux. Au pire, se servir que ça comme prétexte à tenir la motivation car sinon "je fais quoi d'autre ?", je peux le concevoir, même si c'est pas le plus brillant. Mais on déjà moins loin dans l'échelle des illusions.

Je sais que ça choque, mais gratter des secondes sur un chrono en épongeant de la sueur pour se faire croire qu'on se transcende, qu'on a du courage et de la pugnacité, bref tout un tas de vertus acquises facilement en se faisant croire que c'était difficile (et la mise en scène porte justement sur la difficulté) comparé à véritablement se grandir soi-même avec le véritable cortège d'efforts qui vont avec, c'est, à mon avis, un jeu de miroirs pour "gens pas très intéressants" (ou superficiels, creux, conformistes, sans véritable singularité ni saveur, à courte vue, construits en séries, interchangeables (même si on sait faire de véritables pizzas aux anchois), etc., et j'en passe).

D'ailleurs, de tous ces gens que j'ai côtoyés, aucun n'a fait long feu dans mon cercle de connaissances intimes. Mais pourquoi pas, chacun vit avec ses moyens. Je sais, c'est dur, mais pas moins vrai (et heureusement pas que tragique). Bref, voilà pour ma précision, je n'irais pas plus loin.
#505275

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19270
  • Remerciements reçus 2869

Patrick57 a répondu au sujet : Les runners sont-ils gentils ?

Chacun voit midi à sa porte évidemment, mais perso je ne me vante de rien et j'évite même les courses du type "j'ai fait le MDP !" :laugh:
Et quant à chercher à écraser les autres, je suis très loin de cette mentalité aussi ;) J'en veux pour preuve, j'ai préparé un semi cet été en visant une course à 20km de chez moi en septembre ... course annulée la semaine précédente pour manque de bénévoles (et oui ça existe) ... ben j'ai fait ma course moi-même, en solo, sans ravito sans supporter et tout le toutim, pour voir si ma prépa a porté ses fruits ;) Evidemment il n'y a aucun chrono officiel, aucun classement qui officialise le résultat ... mais je m'en moque car j'ai bien couru contre le chrono et contre moi-même et pas contre les autres :whistle: :P :laugh:
La seule chose qui a fait défaut c'est l'ambiance d'une course évidemment.
#505290

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

OVERSTIM.s – La nutrition sportive à hautes performances