Boutique Marathon - votre spécialiste running

Passer du bitume au trail

  • Messages : 1351
  • Remerciements reçus 238

charly_yep a répondu au sujet : Passer du bitume au trail

Merci Olf, effectivement je pense tourner à 85% en ajustant dans les côtes pour trainer mon gros gabarit :whistle: .

Pour le trail ou la course nature effectivement c'est une mode à priori, mais perso je ne me vois pas faire un marathon dans le futur alors que l'idée de travailler/progresser pour arrriver à aller taper des 25 ou 30km en trail me parait moins saugrenue :).
#463939

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2071
  • Remerciements reçus 450

undead a répondu au sujet : Passer du bitume au trail

smilk écrit: Je me suis fait une ébauche de plan sur 13 semaines.

J'ai identifié 2 axes sur lesquels travailler :
-Courir en nature (proprioception).
-Les descentes.

Je travaillerai beaucoup en nature sous forme de fartleks et SL, et aussi des séances de côtes. Je privilégierai le travail en descente lors des fartleks. J'ai aussi intégré une dose de seuil et quelques séances de VMA.

J'ai aussi programmé 2 courses préparatoires : le trail du Rouergue en S3 (10K, 600D+) et le trail de Monteils en S8 (22K, 1000D+).

comme tu l'as dit et comme tu as dû le lire, les axes que tu as donnés sont les bons...
les plans que j'ai trouvés donnent ces éléments sauf les descentes qui sont, pour les traileurs, supers importants et souvent négligées
actuellement je suis sur 1 de côte, 1 VMA ( même si j'ai plutôt envie de fartleck) et 1 SL vallonnée
pour les EF je pars maintenant 1/2 fois en sentiers pour travailler la proprio ( racines, branches, feuilles, fougères...) et avoir un peu de dénivelé. je reste très doux en montées mais dynamique et proprio en descentes :whistle:

en plus de ça, je travaille la proprio en PPS avec bcp d'équilibre, de stabilisation sur milieu assez mou...

Mathers écrit: D'où vient cette mode d'ailleurs qui amène autant de coureurs à délaisser la route pour les trails ?


je rejoins OLF, ça me parait plus ludique, certains coureurs n'hésitent pas à prendre leurs temps...et les autres foncent comme d'habitude!!!

pour ma part, je n'ai trouvé de marathon sur des dates précises, donc j'ai opté sur des trails en S1 et je serai sur marathon en S2
chez moi, on trouve des trails un peu partout aussi..
#463946

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1495
  • Remerciements reçus 288

Mathers a répondu au sujet : Passer du bitume au trail

Oui je comprends mais il y a également des inconvénients niveau organisation, équipement, capacité d'endurance (les courses font souvent bien plus de 10km, plutot 20 à 30km j'ai l'impression) et c'est d'un coté frustrant je trouve de ne pas pouvoir évaluer si on a fait une bonne course ou pas par rapport à ses capacités.

Après je dis ça mais je n'ai pas beaucoup d’expérience en course à pied et j'aimerais bien m'essayer à un trail un jour si j'en ai la capacité mais c'en est loin pour l'instant. J'aime bien l'effort du 10km très soutenu tout en restant abordable pour n'importe qui.
#463981

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2864
  • Remerciements reçus 587

OLF a répondu au sujet : Passer du bitume au trail

Mathers écrit: Oui je comprends mais il y a également des inconvénients niveau organisation, équipement, capacité d'endurance (les courses font souvent bien plus de 10km, plutot 20 à 30km j'ai l'impression) et c'est d'un coté frustrant je trouve de ne pas pouvoir évaluer si on a fait une bonne course ou pas par rapport à ses capacités.

Après je dis ça mais je n'ai pas beaucoup d’expérience en course à pied et j'aimerais bien m'essayer à un trail un jour si j'en ai la capacité mais c'en est loin pour l'instant. J'aime bien l'effort du 10km très soutenu tout en restant abordable pour n'importe qui.


Avec l'expérience, tu seras tout à fait en mesure de pouvoir évaluer si tu as fait une bonne course.

La distance des 10 kms est abordable effectivement, mais c'est une distance très difficile pou y être performant. L'intensité d'effort est relativement élevée, la résistance et le mental joue un grand rôle. Allonger la distance est facilement accessible, il faut rester néanmoins prudent sur l'augmentation des kilomètres qui est un fort risque de blessure. Cependant, c'est bien plus facile de doubler tripler la distance que de viser un chrono intéressant sur 10kms. C'est pour ça que le défi "devenir marathonien" est à la mode. Clairement le meilleur rapport travail/reconnaissance de toute la cap.
Je sais, toutes vérités n'est pas bonne à dire ;) je sors
#463989

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1495
  • Remerciements reçus 288

Mathers a répondu au sujet : Passer du bitume au trail

C'est vrai que pour briller en société le temps d'un message sur facebook un dimanche c'est sympa d'afficher marathonien dans son profil même si on a mis 5h pour le faire ^^

Après j'ai tellement de difficultés à augmenter le kilométrage juste à l'entrainement car ça reste inconcevable pour moi mais il ne faut jamais dire jamais :)
#464025

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1926
  • Remerciements reçus 62

Rachel56 a répondu au sujet : Passer du bitume au trail

OLF écrit:

Mathers écrit: C'est pour ça que le défi "devenir marathonien" est à la mode. Clairement le meilleur rapport travail/reconnaissance de toute la cap.
Je sais, toutes vérités n'est pas bonne à dire ;) je sors


Être marathonien pour moi est de pouvoir couvrir la distance à une valeur proche de ses 78% de vma.
Je vais en froisser + d' un mais moi même qui a fait 2h55 avec à l' époque une vma de 19.8, ça ne m' a jamais fait paraitre "marathonien".

#464031

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2864
  • Remerciements reçus 587

OLF a répondu au sujet : Passer du bitume au trail

Finir un marathon c'est bien quelque soit le temps réalisé. Ca devient un exploit pour les peu ou pas initiés.

2h55 c'est une très belle perf à faire rêver la plus grande majorité des coureurs, pour autant il est vrai qu'avec une pareil vma, tu pouvais prétendre à beaucoup mieux. Après ce n'était peut être pas une distance, une épreuve prioritaire pour toi, donc peu travaillée ???
#464038

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3110
  • Remerciements reçus 577

ladymary a répondu au sujet : Passer du bitume au trail

Je viens poser mes valises par ici, puisque je débute également en trail cette année!

Pour ce qui est de la mode actuelle... je pense qu'avec nos vies actuelles bien stressantes, la CaP est un moyen (mais pas le seul) de s'évader du quotidien et remplir son réservoir d'endorphines!
J'ai démarré la CaP Il y a plus de 4 ans maintenant et naturellement l'envie d'allonger la distance est arrivée... puis l'envie de changer de décor... ne plus courir pour un chrono, prendre un max de plaisir... voilà comment j'ai basculé du côté des trails, tout en continuant à courir sur bitume (les progrès sont assez impressionnants depuis!)

Pour ma part, les axes que je travaille:
-les cotes bien évidemment
-les descentes
-la PPG...

quant à savoir à quelle FC ou quelle allure courir, sorry... suis pas assez expérimentée pour vous aider... et perso, je me fierai à mes sensations, tout en restant vigilante et garder de la ressource pour la fin (mon 1er Trail fera 27km et 900m de D+)
#464306

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2864
  • Remerciements reçus 587

OLF a répondu au sujet : Passer du bitume au trail

Pour un premier trail tu as pas fais simple, la distance et le dénivelé sont déjà conséquent. Je te souhaite le meilleur.
Je suis passé de la route au trail, par ce que je trouve cela plus fun. Mais je cours toujours avec la même envie, objectif de perf/chrono, à mon modeste niveau. Certain effectivement passe au trail pour lacher un peu de la pression de "la montre", mais moi ce n'est pas mon cas, c'est même ce qui me motive le plus. C'est d'ailleurs pour cela que je limite la distance à 25/30 kms max, car au delà, enfin plus la distance augmente, plus il faut du temps d'entrainement pour être performant. L'entrainement sera moins intense mais les heures passées seront bien plus nombreuses. Et comme la plupart d'entre nous, j'ai heureusement ou malheureusement d'autres obligations. Peut être qu'un jour je verrais la cap autrement, alors j'appellerais Jean Marc pour faire un marathon ;) :laugh: :laugh:
#464328

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1846
  • Remerciements reçus 402

Vince1987 a répondu au sujet : Passer du bitume au trail

ladymary écrit: quant à savoir à quelle FC ou quelle allure courir, sorry... suis pas assez expérimentée pour vous aider... et perso, je me fierai à mes sensations, tout en restant vigilante et garder de la ressource pour la fin (mon 1er Trail fera 27km et 900m de D+)


Ca fait long pour un premier !
En même temps, ça va t'apprendre à bien gérer, et ça dépend aussi du type d'effort que tu recherches par la suite.

Pour le débat route/trail, je ne vais pas pouvoir apporter beaucoup d'eau au moulin, je cours pour faire du trail (et pour moi, le "vrai" trail (enfin celui que je veux faire quoi !!), ce n'est pas "courir sur des chemins", mais "faire des compétitions de course à pied en montagne", ce qui est très différent), et je fait de la route uniquement car cela permet d'avoir un entrainement plus codifié (et de pouvoir quantifier facilement une progression) tout en travaillant des qualités (endurance, mental, régularité, sensations) bien utiles en trail par la suite. Et aussi parce que par chez moi, il est plus simple de faire de la route que du trail :)

Les axes de travail quand on est déjà aguerris sur route sont principalement l'endurance de force (travaillée par des répétitions pas trop courtes sur des pentes pas trop raides à des allures pas trop lentes), le renforcement général (natation, gainage, abdos, pompes) et spécifique (répétitions courtes sur pentes raides à allures rapides avec récup "longue") ainsi que les descentes (casse de fibre, proprioception).
Dès qu'on veut partir sur des trails un peu longs, il y'a aussi tout un protocole pré-course et course pour l'hydratation et l'alimentation à établir, ainsi que bien souvent la question épineuse du "matos".
La gestion prévisionnelle de course (avec établissement d'un plan, puis d'une marge avec des limites définies en fonction des sensations) n'est aussi pas à négliger quand on allonge les distances et augmente les D+.
#464344

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

OVERSTIM.s – La nutrition sportive à hautes performances