Connection
  • Chaussures running trail

    Zatopek

  • Textiles running trail

    Textile running

  • Chaussures running trail

    Chaussures running

  • La nutrition sportive à hautes performances

    Overstim.s

  • Cardiofréquencemétres

    Montre GPS

  • Soldes running trail

    Promo soldes

Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?

Tour du Mont-Blanc - Etape 4/5
(0 lecteur(s)) 
Aller en basPage: 1
SUJET: Tour du Mont-Blanc - Etape 4/5
   24/08/12 à 10:28 #182242
Xav
Platinum Boarder
Messages: 801
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour consulter le profil de cet utilisateur
 Tour du Mont-Blanc - Etape 4/5
--- Douce France ---

Cette étape, je l’ai dans un coin de ma tête depuis mon départ des Houches. Et peut-être même depuis que nous avions élaboré notre parcours. C’est LA grosse étape de ce TMB, avec plus de 40 kilomètres au compteur, incluant la montée de Bovine et le col de Balme, et à la clé un retour en France. Heureusement, cela commence par une partie tranquille jusqu’à Champex. Enfin c’est ce que je pensais en me réveillant…

Etape 4 : La Fouly (Suisse) – Le Tour (France)

Le profil de l'étape :


Et le lien Garmin Connect :
GC TMB étape 4

Cette nuit, Morphée n’a pas daigné venir me prendre dans ses bras. Je n’arrive pas à dormir plus de deux heures d’affilées. Le problème : j’ai les jambes et le dos en bouillie, et je n’arrive pas à trouver une position confortable pour m’allonger.

Comme tous les matins, je dévore tout ce que je trouve sur la table au petit-déjeuner, et je passe à l’épicerie du coin pour m’acheter un frugal pique-nique. Je démarre ensuite sur une route où je n’ai même pas le courage d’essayer de courir. Une large trace le long d’un cours d’eau me permet ensuite d’alterner marche et footing. J’ai le sentiment d’être un pantin désarticulé : mes articulations sont en guimauve et je ne contrôle pas mes membres. Durant de longs kilomètres en faux-plat descendant, j’essaie de retrouver des sensations. Bien que je n’aie pas spécialement adoré sa lecture, je repense sans cesse au bouquin de Kilian Jornet, quand il explique les difficultés qu’il a à se mettre en route les matins lors de sa traversée des Pyrénées, et le fait qu’il se force à courir pour relancer la machine. Et ça marche ! Petit à petit, mes muscles et mes articulations s’échauffent, retrouvent de la force et du dynamisme. Au bout d’une demi-heure, j’arrive à courir à peu près convenablement ; après une heure, je me sens étrangement bien, les douleurs se sont envolées. J’avance doucement mais je me sens bien dans ce petit bois où j’évolue maintenant, et qui remonte d’ailleurs l’itinéraire de Verbier – St Bernanrd. Il est pas mal, finalement, ce Kilian !! Par contre, il y a régulièrement des sections sur bitume, qui elles ne passent pas du tout. Et là, après mes 12 premiers kilomètres, c’est le drame. 500 m+ à grimper, sur environ 5 km, avant d’arriver à Champex. Je n’avais pas vu cette côte sur la carte. Le moral prend une claque énorme, je fais quasiment du surplace dans la montée. Quand j’arrive à Champex, où le ravito de l’UTMB est d’ailleurs déjà en place, c’est pour me coltiner plusieurs kilomètres de goudron. Je passe tout en marchant, je refuse de courir sur la route. Après avoir boudé pendant presque quarante minutes, je me résous à alterner marche rapide et course, non pas que j’en ai envie, mais parce qu’au moins ça passera un peu plus vite. A ce moment-là, je maudis la Suisse entière (sauf Deru84 et forrest_team, naturellement !! désolé si j’oublie d’autre Suisses cachés sur le site…). Champex Lac, Champex d’en Haut, Champex d’en Bas, tout y passe, presque sans aucun sentier. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ça me donne envie de tout sauf de faire la CCC ! Après vingt bornes de galère depuis la Fouly ce matin, la libération : j’attaque enfin la montée vers Bovine. C’est dur, c’est raide, mais au moins c’est sur un chemin. Ce dernier a d’ailleurs été refait sur plusieurs endroits, complètement défoncé et avec des caillasses de partout. C’est moche, c'est instable et ça glisse, mais c’est toujours mieux que du goudron… La progression est lente et difficile, et j’ai de nouveau très chaud. Comme hier, j’ai du mal à garder les yeux ouverts à cause de la transpiration. Vers le sommet, la pente s’adoucie et je retrouve du mordant. Je me surprends même à courir en montée, alors que je vois le chalet de Bovine au loin. A mon passage, une marcheuse anglaise lance à sa copine « Regarde, c’est encore un de ces tarés qui courent en montagne ! ».

Presque deux heures après avoir traversé Champex, je bascule pour 45 minutes de pur bonheur en descente, direction le col de la Forclaz. J’y trouve de l’ombre et un petit monotrace bien technique. Je traverse aussi un ou deux alpages au beau milieu des vaches, en prenant soin de marcher pour ne pas effrayer les bêtes. Au col de la Forclaz, sandwich et tartinage de crème solaire.

Alors que je reprends mon chemin, je me fais doubler par un autre trailer. Je m’accroche et reviens sur lui dans la descente sur Trient. On tape la discute pendant un petit quart d’heure. Lui prépare la CCC, c’est sa dernière grosse sortie. A Trient, je m’arrête à une fontaine pour remplir mon camelbak. Mon accompagnateur part devant, je ne le reverrai plus ! Il m’avait prévenu qu’il était meilleur en montée qu’en descente ; effectivement ! Trient, c’est également un vrai four : chaleur infernale, pas la moindre petite brise, encore et toujours du bitume… Je suis littéralement en train de fondre sur place !

Heureusement, lorsque j’attaque les 900 m+ de la montée finale vers le col de Balme, je m’enfonce dans une épaisse forêt où il fait relativement frais. Par contre, j’ai déjà plus de trente kilomètres dans les pattes, et ce n’est pas la grande forme. Je me mets alors en mode zombie : je baisse la tête, regarde 20 cm devant mes pieds, essaie de marcher en rythme en m’aidant le plus possible de mes bâtons, et en ne pensant à rien si ce n’est boire régulièrement. Aux deux tiers de l’ascension, je quitte les sous-bois alors que la pente se fait plus douce. Il y a beaucoup de vent, la température est agréable, et je vois le sommet du col à quelques encablures. Cette vision me booste immédiatement, et me revoilà enfin en France après 1h40 de montée. Au sommet, je m’accorde une très longue pause : je mange, bois, prends des photos, discute avec un couple de petits vieux arrivés ici je ne sais pas comment, m’étire, téléphone et envoie des texto à ma famille… Je suis soulagé comme rarement, car je sais qu’il ne me reste plus qu’une grosse descente pour venir à bout de cette étape.

Cette descente sur Le Tour, justement, je la connais bien pour l’avoir faite en randonnée l’an passé. La première partie est raide et assez technique, avec beaucoup de pièges dans des grosses pierres ; la seconde est plus roulante, avec des passages où s’amuser un peu. Je décide d’y aller sans me faire violence, ça serait trop bête de s’esquinter alors que je touche au but. Je termine donc en roue libre, avec une grosse demi-heure pour descendre environ 800 m-.

Bilan : 41 km, 2100 m+, 2100 m-, 7h34’.

Suite et fin, demain…
 
Dernière édition: 24/08/12 à 10:31 Par Xav.
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   24/08/12 à 11:12 #182250
deru84
Golden runner's
Messages: 2066
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour consulter le profil de cet utilisateur
 Re: Tour du Mont-Blanc - Etape 4/5
Sacrée étape que tu as envoyée là, en plus avec 3 jours dans les pattes !
Chapeau !
Champex-Lac c'est un de mes endroits préférés, j'adore ce coin, j'y ai travaillé 3 étés de suite
Mais c'est vrai que c'est goudronné

Vivement l'épilogue demain !!!
 
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   24/08/12 à 11:12 #182251
papadje
Golden runner's
Messages: 2055
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour consulter le profil de cet utilisateur
 Re: Tour du Mont-Blanc - Etape 4/5
Xav écrit:
Et là, après mes 12 premiers kilomètres, c’est le drame. 500 m+ à grimper, sur environ 5 km, avant d’arriver à Champex. Je n’avais pas vu cette côte sur la carte. Le moral prend une claque énorme, je fais quasiment du surplace dans la montée.

Comme je te comprends! C'est là ou je m'etais retrouvé en completet hypoglycémie il y a deux ans: un vrai calvaire...

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ça me donne envie de tout sauf de faire la CCC ! Pour la course on ne fait pas toute cette partie sur la route, ils nous font prendre des petits chemins
 
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   24/08/12 à 11:50 #182257
AtomHeart
Golden runner's
Messages: 4142
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour consulter le profil de cet utilisateur
 Re: Tour du Mont-Blanc - Etape 4/5
Difficile cette étape ! On sent bien ton ras le bol le long des routes !
Je me suis une nouvelle fois passionné pour ton récit. J'attends maintenant le dénouement final !
 
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   24/08/12 à 12:03 #182262
acera
Golden runner's
Messages: 3850
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour consulter le profil de cet utilisateur
 Re: Tour du Mont-Blanc - Etape 4/5
Merci pour ce CR!
Effectivement, grosse étape...
J'espère qu'après le 5/5, il y en aura un sixième pour faire le bilan de l'ensemble.

à demain!

Ps : On attend toujours les photos...
 
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   24/08/12 à 12:27 #182268
Xav
Platinum Boarder
Messages: 801
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour consulter le profil de cet utilisateur
 Re: Tour du Mont-Blanc - Etape 4/5
acera écrit:
Merci pour ce CR!
Effectivement, grosse étape...
J'espère qu'après le 5/5, il y en aura un sixième pour faire le bilan de l'ensemble.

à demain!

Ps : On attend toujours les photos...


Ouai, pour les photos, j'ai des petits problèmes avec mon téléphone... Mais ça viendra, la patience est une vertue !
Le CR de l'étape 5 sera diffusé ce soir, ensuite je pars en weekend et j'aurai pas internet. Et j'en profite pour faire un rapide bilan général...
 
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   24/08/12 à 14:34 #182314
Vanling
Platinum Boarder
Messages: 444
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour consulter le profil de cet utilisateur
 Re: Tour du Mont-Blanc - Etape 4/5
bonne nouvelle il ne faudra pas attendre demain
 
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   24/08/12 à 16:31 #182342
Xav
Platinum Boarder
Messages: 801
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour consulter le profil de cet utilisateur
 Re: Tour du Mont-Blanc - Etape 4/5
Ca y est la cinquième et dernière étape est en ligne !
Je l'aurais bien mis plus tard, mais j'ai envie de partir en weekend !!

Bonne lecture, et à lundi...
 
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   26/08/12 à 11:11 #182583
sté
Platinum Boarder
Messages: 444
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour consulter le profil de cet utilisateur
 Re: Tour du Mont-Blanc - Etape 4/5
Xav écrit:
--- Douce France ---

Bien que je n’aie pas spécialement adoré sa lecture, je repense sans cesse au bouquin de Kilian Jornet, quand il explique les difficultés qu’il a à se mettre en route les matins lors de sa traversée des Pyrénées, et le fait qu’il se force à courir pour relancer la machine. Et ça marche ! Petit à petit, mes muscles et mes articulations s’échauffent, retrouvent de la force et du dynamisme.


Tout exactement pareil!!!
Sur un TMB il faut accepter d'être pas bien en sachant que le forme reviendra, à condition bien sur d'avoir la caisse
 
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
Revenir en hautPage: 1
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française: SFK

 

solde running