Connection
  • Textiles running trail

    Textile running

  • Chaussures running trail

    Chaussures running

  • Courez comme un pro

    COURIR360

  • La nutrition sportive à hautes performances

    Overstim.s

  • Cardiofréquencemétres

    Montre GPS

  • Chaussures running trail

    Zatopek

Bienvenue, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire.    Mot de passe perdu?

Ultra Tour du Beaufortain 2012
(0 lecteur(s)) 
Aller en basPage: 12
SUJET: Ultra Tour du Beaufortain 2012
   26/07/12 à 14:30 #178453
papadje
Golden runner's
Messages: 2060
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour consulter le profil de cet utilisateur
 Ultra Tour du Beaufortain 2012
Voici donc un court récit de mon tour du Beaufortain:

Le départ est donné à Queige à 4h du matin sous un ciel couvert. La pluie a cessé et la température est douce puisqu'il fait tout de même 16°... Je décide donc de partir en manches courtes, vu que la course commence par une ascencion de 13km pour 1880 de D+: de quoi bien s'échauffer. Je pars très tranquillement, mes 3 échecs sur ultra m'ont un peu échaudé et l'objectif numéro 1 du jour est de terminer la course. Je me fais donc pas mal doubler dans cette première heure de course et me fait même chambrer parceque mon alarme cardio est là de temps en temps pour me rappeler à l'ordre. Au bout d'une heure les sensations commencent à arriver, je ne me fais plus doubler et je reprends même quelque coureurs partis un peu vite... La montée se passe bien, aucune difficulté technique et un pourcentage régulier: avec les batons ca passe nickel. La température se raffraichit à mesure que l'on se rapproche des 2000m d'altitude. Bien que le jour soit levé, on est dans les nuages et par endroit on ne voit pas à plus de 20m: pas terrible pour profiter des panorama . Au bout de 2h40 je bacule dans la première descente vers le premier ravito. la halte est rapide, juste le temps de remlpir les 2 bidons et d'avaler 2 carrés de chocolats. AROLLES 03:21:48

On attaque maintenant une partie en liaison qui va nous mener jusqu'au cormet d'Areches. cette deuxième partie à travers les paturages est bien plus humide et il est impossible de ne pas mettre les pieds dans la boue. Par endroit ca glisse beaucoup
et j'ouvre le bal de mes gamelles de la journée . Après une courte remontée assez roulante on redescend vers le lac de St Guérin. Le chemin est large et la pente pas trop raide: j'en profite pour relancer franchement et me ravitailler, masi du coup je rate une bifurcation dans un petit sentier, heureusement un groupe 400m derrière moi me siffle pour m'indiquer mon erreur ...
Arrivé au lac on passe sur la nouvelle passerelle fraichement inaugurée puis on attaque la deuxième difficulté de la journée. Je reprends mon rythme tranquille en montée et me dirige patiemment vers le deuxième ravito.
500m avant j'ai le plaisir d'apercevoir mon oncle. Il m'avait prévenu qu'il viendrait me voir à mi-course, mais finalement il est venu plus tot. Je profite de sa présence pour lui donner mon t-shirt trempé et enfiler les manches longues: la météo n'a pas l'air de vouloir s'arranger tout de suite et on va maintenant se diriger vers les points hauts de la course à plus de 2700m d'altitude. La montée vers le col du coin se passe plutot bien, malgré la visibilité quasi nulle dans les nuages (on appercoit meme pas l'autre rive du l'ac d'amour....). Par contre la montée sur le col à Tutu est vraiment raide et la fin de l'ascencion est aussi dure que la fin du roc Lancrenaz qui etait le seul 5* de mon classement perso . On arrive ensuite sur la partie du parcours que je connais et qui va nous mener jusqu'au col du bonhomme. La liaison jusqu'au refuge du presset est assez rapide mais plutot technique car très minérale. Le ravitaillement au refuge est rapide, j'ai hate d'en terminer avec cette longue partie de montée... Certains coureurs sont déjà très marqués, alors que la course débute à peine... Le col du grand fond et la Brèche de Parozan passent sans histoire et je me retrouve dans la descente super technique et bien raide mais je me régale , en bonus les 300 derniers mètres de la descente se font sur un énorme névé ou je descends en glissant facon ski: c'est toujours ca de gagner pour les quadri . ET de nouveau on attaque un longue liaison descendante qui nous mène au plan de la Lai. dans cette partie je dépasse la 2è et 3è féminine de la course: j'ai remarqué qu'elles sont un peu plus à l'aise que moi en montée, mais j'ai clairement l'avantage en descente et surtout sur les parties roulantes. 2km avant la micourse je retrouve cette fois ci mon cousin qui va faire un bout de chemin avec moi, c'est agréable de pouvoir parler d'autre chose que de lq course tout en trottinant: le temps passe vraiment plus vite. Je retrouve le ravito du plan de la lai en 9h20 pile poil dans le timing prévu initialement. J'en profite pour me changer et mettre des affaires sèches. A ce stade de la course , les 2/3 du D+ ont déjà été effectués alors qu'il reste encore 53km. Les jambes sont plutot bonnes et je ne suis pas entamé: tous les voyants sont au verts et je repare accompagné vraiment confiant.

Je connais bien la montée qui suit pour l'avoir faite dans les 2 sens l'an passé, elle n'est pas technique, mais suffisamment pentue pour permettre de s'élever rapidement.

je monte donc à rythme régulier quoique moins rapide qu'en début de course, je ne souffre pas mais la fatigue commence doucement à faire son apparition. Par moment le temps se dégage un peu, mais ca reste quand même très chargé, sur la crète des gittes la visibilité est de nouveau quasi nulle alors que la vue y est magnifique
La courte descente sur le refuge du bonhomme est bien agréable. Arrivés au refuge mon cousin bifurque vers les Chapieux en me donnant rendez-vous à l'arrivée. A ce moment là je suis toujours hyper confiant, sur de mon fait et toujours dans le timing prévu.
La descente vers la gittaz est magnifique et rapide. Je déroule tranquillement et arrive en un peu plus de 13h au ravitaillement. Là je retrouve plusieurs concurrent qui ont décidé d'arrêter, parmi eux celui qui m'avait chambré au départ de la course: j'avais repéré son équipement. Je prends une soupe et m'installe parmi eux, et l'air de rien j'en profite pour l'allumer gentiment c'est pas trop le style de la maison, mais là j'avoue que j'ai pas pu résister à cette petite rafale . Je repars ensuite assez rapidement pour ne pas me refroidir. GITTAZ 13:13:29

La montée qui suit commence plutot mal, les sensations ne sont pas top et j'ai du mal à redvenir efficace dans la montée, je décide donc de me mettre la musique dans les oreilles (une première pour moi) histoire de ne pas rester concentré sur mesmauvaises sensations. Et ca fonctionne plutot bien, petit à petit je redonne du rythme, je me cale derrière deux concurrents qui monte bien en rythme, puis lse dépasse vers la fin de la montée. Dans le début de la descente je reprends la 3 è féminine qui etait partie avant moi du ravito et relance sur les parties roulantes.

Je fais rapidement la différence sur le petit groupe mais les sensations ne sont vraiment pas top, la dernière partie montante sous le col de la fenêtre me parait interminable. Et dans la longue descente qui suit j'ai toutes les peines du monde à relancer. Le dernier kilomètres avant le ravito se transforme en calvaire: j'ai froid, je grelotte, et je commence à avoir des nausées: la cata .
J'arrive au ravitaillement en même temps que la seconde féminine mais le moral n'y est plus. J'ai vraiment peur de devoir une nouvelle fois abandonner . C'est d'autant plus rageant que jusque là j'ai fait toute la course en ne prenant aucun risque et que je n'ai pas l'impression d'avoir commis d'erreur. Col du JOLY 14:21:17

Je fais donc un très gros arrêt au ravito, me change à nouveau, enfile mon coupe vent sous le t-shirt manches longues histoire de rester le plus chaud possible. Au bout de quasi 10' je repars derrière les 2 trailers que j'avais doublé dans la montée du Col de la Gittaz.
Le "papy" qui mène est un véritable métronome en montée: juste ce qu'il me faut. Maintenant le seul objectif est de rallier l'arrivée peu importe le temps. Malgré mes 3 couches j'ai toutes les peines du monde à me réchauffer, la bise souffle plutot fort et malgré la disparition des nuages la temperature est fraiche en cette fin d'apres-midi. nous ne faisons quasi que marcher, et après un rapide calcul je me dis que les 30 derniers km risquent d'etre longs même si il n'y a plus de difficulté. Mais j'ai eu tellement peur que je décide de ne prendre aucun risque.
Finalement après un peu plus de 3h nous arrivons au dernier ravitaillement à la tombée de la nuit. SAISIES 17:45:10

Après un arrêt "soupe" rapide nous repartons tous les 3 pour la dernière "difficulté" (340m D+) . Ca commence plutot mal puisque suite à un marquage un peu limite pour la nuit nous nous perdons et nous retrouvons rapidement en plein champ sous les telesiege au milieu des vaches qui sont bien intrigués par nos frontales . Après 25 bonnes minutes de jardinage nous retrouvons enfin le balisage et repartons vers le sommet... BISANNE 18:38:22

C'est quasi gagné maintenant, il ne reste plus que 12km de descente jusqu'à Queige, mais bizarrement la frustrationdes 20 derniers km l'emporte largement sur la satisfaction d'aller au bout. En plus mes deux collègues n'ont pas l'air de vouloir/pouvoir relancer dans la descente. En plus l'un des deux n'a plus de pile pour sa frontale. Je prends donc mon mal en patience et marche derrière eux. Mais arrivés au dernier pointage le bénévole nous annonce encore 5km et là je craque: à ce rythme là on en a encore pour plus d'une heure . je leur explique que c'est pas possible et je mets un vrai coup de gaz. J'envoie mon compère sans frontale juste devant moi et lui dit de tenir le rythme. A ma grande surprise il tient bien le rythme et on descend rapidement sur Queige ne reprenant quelques concurrents qui nous avaient passé . A l'entrée du village il s'arrête pour attendre notre papy et je termine rapidement les 2 derniers km pour rejoindre l'arrivée. ARRIVEE 20:29:38

Je termine donc ce premier Ultra en près de 20h30 et c'est bien la seule satisfaction qui ressortira de cette course. 13h de gestion, un gros coup de pompe, 6 h pour finir les 30 derniers km sans difficultés. Des nuages 70% de la course alors que le parcours est une merveille. Bref beaucoup trop peu de plaisir en comparaison de l'investissement et des efforts consentis pour venir à bout de ce genre d'épreuve. Pour moi on est très loin de l'équilibre et maintenant que je suis venu à bout de mon premier ultra, je pense que je ne suis pas pret de m'y remettre.

NB: notre papy finit premier V3 de la course

www.ultratour-beaufortain.fr/2011/12/tab...chnique-2/#more-1877
www.ultratour-beaufortain.fr/category/resultats-2012/


Étape Rang Temps
CHAPPES 156 01:15:29

AROLLES 113 03:21:48

GITTAZ 66 13:13:29
JOLY 59 14:21:17

SAISIES 73 17:45:10
BISANNE 77 18:38:22

ARRIVEE 74 20:29:38
 
Dernière édition: 26/07/12 à 14:31 Par papadje.
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   26/07/12 à 14:45 #178457
fifi17
Platinum Boarder
Messages: 1584
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour consulter le profil de cet utilisateur
 Re: Ultra Tour du Beaufortain 2012
Déjà toutes mes félicitations pour cette course "hors normes", car c'est bien de cela qu'il s'agit !!!
Je comprends ta frustration d'avoir couru par ce temps, avoir souffert des heures, après avoir mis tant d'énergie et d'investissement dans la préparation de ce trail !

Ceci dit, tu as fait quelque chose que très peu de monde pourra faire un jour, tu as réalisé un exploit, car même si ce genre de course se banalisent, en terminer une, et qui plus est bien classé, reste un véritable exploit !!!
Mentalement, tu sembles avoir besoin de récupérer, alors place au sport cool, plaisir, loisir, sans enjeu, ni classement !!

En tout cas, tu peux vraiment être fier de toi, même si je comprends le goût amer que tu peux avoir...
 
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   26/07/12 à 15:10 #178461
Knau80
Golden runner's
Messages: 5064
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour consulter le profil de cet utilisateur
 Re: Ultra Tour du Beaufortain 2012
Salut Jérôme,

D'habitude j'ai la plaisanterie facile et j'aime le verbe léger mais ce que tu viens de réaliser force le respect et c'est donc avec sobriété que je te présente mes plus sincères et profondes félicitations.

Chapeau l'athlète, tu as toutes les qualités des grands et c'est un honneur de pouvoir "te côtoyer" (malheureusement de façon virtuelle) et de suivre tes prépa et tes courses.

Profite bien maintenant, tu as bien mérité le repos physique et mental, tu nous reviendra encore plus fort (et je sens que ça va me démoraliser de voir tes perf si tu te remets à venir jouer sur route comme tu l'envisageais)
 
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   26/07/12 à 15:36 #178465
Xav
Platinum Boarder
Messages: 801
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour consulter le profil de cet utilisateur
 Re: Ultra Tour du Beaufortain 2012
Salut Jérôme,

Toutes mes félicitations pour ta course. Peut-être qu'avec le temps et un peu plus de recul, tu trouveras plus de satisfactions à ressortir de cette épopée. Le fait de devoir gérer ta course suite à tes déconvenues sur tes précédents ultra t'a peut-être aussi empêché de prendre du plaisir.

Prends bien le temps de souffler et de te reposer, fais une fin de saison plus cool, et ensuite tu pourras aviser et réfléchir à tes prochains objectifs.

En tout cas encore bravo, tu as franchi la ligne d'arrivée et tu peux en être très fier.
 
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   26/07/12 à 16:03 #178473
gilles84 [Dum Spiro Spero]
Golden runner's
Messages: 6760
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour consulter le profil de cet utilisateur
 Re: Ultra Tour du Beaufortain 2012
Un Jérôme comme celui que j ai côtoyé ...battant en montée, fusée en descente ,plein d'humilité et de lucidité ...
Félicitations à toi d être alé au bout ,même si le plaisir était absent .

J espère que le temps sera avec nous pour la 6000d car de gros risque d avoir le même type de temps ...par contre ,suite à ton reçut,j ai rajouté des affaires dans le sac ...
 
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   26/07/12 à 16:03 #178474
gilles84 [Dum Spiro Spero]
Golden runner's
Messages: 6760
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour consulter le profil de cet utilisateur
 Re: Ultra Tour du Beaufortain 2012
Un Jérôme comme celui que j ai côtoyé ...battant en montée, fusée en descente ,plein d'humilité et de lucidité ...
Félicitations à toi d être alé au bout ,même si le plaisir était absent .

J espère que le temps sera avec nous pour la 6000d car de gros risque d avoir le même type de temps ...par contre ,suite à ton reçut,j ai rajouté des affaires dans le sac ...
 
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   26/07/12 à 17:30 #178480
AtomHeart
Golden runner's
Messages: 4167
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour consulter le profil de cet utilisateur
 Re: Ultra Tour du Beaufortain 2012
Félicitations Jérôme, je suis sincèrement très heureux pour toi. Après avoir vibré en direct l'année dernière lors de ta tentative sur la CCC, cela me fait vraiment plaisir de savoir que tu as pu effacer cette déception. L'exploit que tu as accompli me semble presque inhumain, pour ne pas dire surhumain. Bravo à toi, d'être allé au bout de ton effort. J'ai un immense respect pour cette magnifique performance.

Merci également pour ton beau récit.
 
Dernière édition: 26/07/12 à 17:31 Par AtomHeart.
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   26/07/12 à 17:48 #178484
olivier_g
Platinum Boarder
Messages: 1785
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour consulter le profil de cet utilisateur
 Re: Ultra Tour du Beaufortain 2012
Bravo Jérôme pour ce 1er ultra de réalisé!
Quelle course! 20h30!
Sacrée performance et je suis content pour toi de ce succès tant attendu
 
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   26/07/12 à 17:50 #178486
rémilens
Golden runner's
Messages: 2795
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour consulter le profil de cet utilisateur
 Re: Ultra Tour du Beaufortain 2012
Réussir un tel truc est énorme. Tu as souffert et surtout tu n'as peut être pas pu en profiter à fond mais ce que tu as fait force le respect et comme fifi je me dis que dans quelques temps en y repensant tu seras pleinement heureux de l'avoir fait même si tu ne retenteras peut être plus une telle aventure.

Sinon par curiosité l’alarme cardio se déclenchait à quel pourcentage?
 
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
   26/07/12 à 18:41 #178489
Olrik
Platinum Boarder
Messages: 1062
graphgraph
Personne n'est hors ligne Cliquez ici pour consulter le profil de cet utilisateur
 Re: Ultra Tour du Beaufortain 2012
Félicitations et respect.

Tu écris : "Des nuages 70% de la course alors que le parcours est une merveille".

Rien que pour ça il te faut remettre l'ouvrage sur le métier.
Ici ou ailleurs.
On en reparle dans quelques semaines (jours ?).
Bonne récup.
 
L'administrateur a désactivé l'accès public en écriture.
Revenir en hautPage: 12
Développé par KunenaObtenir les derniers messages directement sur votre PC - Version française: SFK

 

solde running