Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Suivi de jcm66 - Déchirure ischio

Re: Suivi de jcm66 - Marathon de Barcelone S0 il y a 3 ans 4 mois #158512

  • bladerunner
  • Portrait de bladerunner
  • Hors Ligne
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1444
Chapeau, mon vieux : tu as en a bavé sur la fin de course mais tu n'as pas lâché le morceau.

Je continue à croire qu'avec une prépa plus traditionnelle, tu aurais été mieux armé pour finir en bon état physique. Mais aujourd'hui le plus important n'est pas là : tu as vécu des moments très forts, et tu n'es pas prêt d'oublier cette expérience de vie. C'est ça qui compte.

Maintenant, priorité absolue à la récupération !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re: Suivi de jcm66 - Barcelone est extraordinaire il y a 3 ans 4 mois #158577

  • Bruno17
  • Portrait de Bruno17
  • Hors Ligne
  • Platinum Boarder
  • Messages : 982
Bravo JC !
Une course épique... des souvenirs inoubliables... La beauté du sport, quoi !

;)
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re: Suivi de jcm66 - Barcelone est extraordinaire il y a 3 ans 4 mois #158580

  • didou80
  • Portrait de didou80
  • Hors Ligne
  • Platinum Boarder
  • Messages : 472
Félicitations pour cette perf ! Mais il y a longtemps que je savais que tu en étais capable ;)
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re: Suivi de jcm66 - Barcelone est extraordinaire il y a 3 ans 4 mois #158604

  • jcm66
  • Portrait de jcm66
  • Hors Ligne
  • Golden runner's
  • Messages : 2600
Départ pour Barcelone vendredi soir, nous serons sept dont 3 coureurs, Lolo, Olivier & moi à faire la marathon. Barcelone est une ville magnifique que Gaudi imprègne de son âme en quelques imposants monuments architecturaux & qu’écrase un soleil ardent sous un ciel grand bleu. L’ambiance est vivante, chaude et enivrante, tel un parfum tropical et capiteux. Après une soirée et une journée à déambuler & goûter quelques tapas, nous nous retrouvons donc au milieu d’une foule bigarrée & cosmopolite. L’atmosphère est poignante, à frissonner lorsque raisonne l’hymne a Barcelona.
A 8h30, 19500 coureurs s’élancent tels Philippidès à la rencontre de ces fameux 42,195 km. Le parcours est légèrement vallonné pendant 20 km, puis plat sur les 20 suivants & en faux-plat montant les 2 derniers. Les 3 mousquetaires joignent leurs mains en un ultime encouragement & au milieu d’une foule innombrable chacun part à l’assaut de son rêve…
Les 5 premiers km en montée sont avalés tranquillement en 24’42“ (4’56“/km). Comme souvent chez moi, les jambes sont un peu raides, j’ai été réveillé par une crampe nocturne à 3h dans la nuit de vendredi, mais les sensations sont plutôt bonnes.
Les 5 km suivants, plutôt descendants, sont avalés en 23’30“ (4’42“/km). Ouah, c’est trop rapide, mais le ciel est si bleu et la vie si belle ! Les sensations sont excellentes. Au 10e, j’aperçois Fabrice & nos supporters qui nous saluent & encouragent. P…, c’est beau d’être là !
Arrive le 12e km lorsque, dominant le bruit assourdissant d’une foule en transes, surgit un “JC…, JC… “. Pas possible, Fabrice & autres sont un peu plus haut… ? Et là, parmi les badauds qui applaudissent en chœur derrière les barrières, se dessine la grande silhouette et le si beau visage de Jessy, mon fils & la plus belle chose que la vie ait conçue avec sa sœur Jade. On n’avait pu se joindre & il est là. Les larmes coulent sur mon visage, alors que le bonheur inonde mon être… Il m’accompagnera pendant quelques centaines de mètres peu avant la mi-course & reviendra pour les 10 derniers km. Les km 10-15 sont parcourus en 24’06“ (4’49“/km). Je parcours un peu plus que la distance officielle, mais s’il est tôt, il faut penser à rechercher l’ombre plutôt que minimiser la distance. Ce marathon fera sans doute plus de 42195 m, mais les sensations sont sublimes, c’est l’extase…
.La sagrada familia, chef d’œuvre de Gaudi déploie son imposante silhouette au km17, où notre fan club nous encourage à nouveau. Alors que Jessy m’a tenu compagnie 3-4’ (je l’aime !!!), le semi est atteint en 1h42’04“ pour 21,21 km à ma montre. Sur la base de 3h24’ donc, voire mieux tant les sensations sont incroyables de facilité. Qu’est-ce que c’est bon !!!
Le km 25,2 est atteint en 2h00’44 “(4’48“/km) avec un moral au beau fixe qu’irradient cet azur si bleu et ce soleil si chaud. Lolo est alors à 15 “ devant et le cygne vit son chant, ce que je ne sais pas alors...
…et là, d’un coup, une pointe fugace mais aiguisée telle un dard fait tressaillir le mollet gauche… Non !!!! Pas ca !!! La crampe, cet ennemi sournois & implacable m’a attaqué par surprise… Pourtant je me suis suralimenté & j’ai bu, enfin je crois, une gourde complète d’1/2 l en 25 km. Quel idiot !!! Je croise Jessy au 28e alors que je maintiens plus ou moins l’allure, mais que les cisailles m’arrachent des cris de douleurs. Il me dit de boire, mais je n’ai pas soif. Il me dit de boire, mais il est trop tard. Le marathon est fini… ou plutôt, le marathon vient de commencer… Du 29e au 37e, 16 arrêts, les plus brefs possibles, 15-20“ alors que je crie à chaque coup de poignard dans ces 2 mollets qui veulent ma peau. Le ciel est si bleu, Jessy m’a rejoint au 31e & il finira le parcours avec moi, me forçant à m’hydrater. Le temps n’a plus d’importance et tandis que nous discutons au milieu de cet océan en mouvement, le bonheur de partager ces instants si rares avec lui est sublime. Tout va bien, sauf mes jambes qui se tétanisent, mais aucune fatigue sinon et le sourire au coin des lèvres “Mais quel c… !“ Comble de l’ironie, je n’ai pas pensé à désactiver la pause automatique, sur mon 305, donc je n’aurai même pas le temps réel.
Au 39e, enfin, le voila le fameux, le si redouté…, le mur “Jess, ça ne va pas“ Plus de gels, mais dans un ultime éclair de lucidité, je demande 3 sucres. Impossible d’avaler le 3e tant le diabétique que je suis est écœuré par les gels. Mais comme la glycémie me l’apprendra à l’arrivée, ces sucres me sauveront. Pleine hypo sans en avoir vraiment conscience. Dans ce cas, il n’y a plus qu’une issue, s’arréter. Mais non !!! Les jambes tétanisées par les crampes, je relance la machine & dépasse au passage quelques pantins anonymes étendus si près du but. La ligne paraît au loin ornée de son décompte inexorable et alors que Jess s’efface, dans un ultime effort ce corps en manque, brutalisé et meurtri parcourt les dernières centaines de m à l’incroyable vitesse de 4’40“/km pour un total de 3h38’19 “.
La ligne effacée, je craque & chiale comme un gosse parmi mes compagnons de paradis. Fabrice & M. m’appellent derrière les barrières & me donnent RV en haut des escaliers à 100 m de là, perdus dans une meute joyeuse et bruyante. ..
Le corps réclame maintenant son tribu, la tête se vide, les forces s’étiolent alors que je m’étends au bas des escaliers… Je ne peux plus parler ou même respirer. Les yeux se ferment alors que des mains me secouent et des visages inconnus semblent s’approcher. Le monde alentour se délite inexorablement, tandis que l’air refuse de posséder mon corps… Le temps si fuyant suspend sa course de manière indéfinissable et intangible. Jessy puis les autres me retrouveront ainsi & tout se terminera bien…
Olivier est un mec incroyablement généreux & adorable. Il voulait réussir, ce qu’il a fait. Mais Olivier…
Lolo, mon best friend a fait une vraie perf en 3h23’09“, soit 8“ de moins qu’etchechris. Quel pied !
Barcelone m’emplit d’un profond bonheur. Extraordinaire !!!
Dernière édition: il y a 3 ans 4 mois par jcm66.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re: Suivi de jcm66 - Barcelone est extraordinaire il y a 3 ans 4 mois #158619

  • plusloin
  • Portrait de plusloin
  • Hors Ligne
  • Golden runner's
  • Messages : 3732
Wahou !!! T'as pris un gros gros shoot d'endorphines JC :laugh: :laugh: :laugh:
Quel lyrisme ! Quelque chose me dit que ce 25 mars 2012 restera gravé dans ta mémoire... et tes mollets :P

Bravo pour ta course et merci pour ton CR ;)
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re: Suivi de jcm66 - Barcelone est extraordinaire il y a 3 ans 4 mois #158641

  • astro
  • Portrait de astro
  • Hors Ligne
  • Golden runner's
  • Messages : 2168
Woauhhh je n'ai rien d'autre a rajouter jc. C'est magnifique, touchant et émouvant. Crampes, glycémie... Je ne sais vraiment pas comment tu fais et je suis d'autant plus admiratif. T'as une de ces volonté d'avancer...

Bravo!
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re: Suivi de jcm66 - Barcelone est extraordinaire il y a 3 ans 4 mois #158643

  • dep1703
  • Portrait de dep1703
  • Hors Ligne
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1995
Putain, quel CR :woohoo:
Tellement touchant, plein d'émotions :blush: il me donne la larme à l'oreille et la boule au ventre.

BRAVO à toi JC, c'est tellement beau ce que tu as fait ;)

Récupère bien maintenant et profite de ce petit nuage sur lequel tu es :)
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re: Suivi de jcm66 - Barcelone... il y a 3 ans 4 mois #158644

c'est beau ton histoire JC :kiss: ;)
Très beau à lire la relation avec ton fils :)

Bravo pour ton courage ...on t'a connu champion de l'entrainement et baisser trop rapidement les bras en course ...Là tu as été un mort de faim , comme on te lis chaques semaines et tu es vraiment allé la chercher ta médaille !!!

Maintenant je reste persuadé que ton plan était trop costaud pour cette échéance mais en fait, là, on s'en fout un peu !!! Savoure bien ces moments là ........et bien venu dans la famille des marathoniens !!!! :woohoo:
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re: Suivi de jcm66 - Barcelone... il y a 3 ans 4 mois #158654

  • YMCA
  • Portrait de YMCA
  • Hors Ligne
  • Golden runner's
  • Messages : 3164
Très touchant.
Merci.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re: Suivi de jcm66 - Barcelone... il y a 3 ans 4 mois #158657

  • deru84
  • Portrait de deru84
  • Hors Ligne
  • Golden runner's
  • Messages : 2063
La vache, il m'a bien mis les frissons ce CR. Quelle perf' incroyable malgré tous les déboires. Chapeau
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.